Accéder au contenu principal
Culture

Décès d’Abderrahmane Madoui, pionnier de la bande dessinée algérienne

Abderrahmane Madoui avait fondé la première revue de bande dessinée algérienne. M’Quidech, créée en février 1969 a cessé de paraître en 1972.
Abderrahmane Madoui avait fondé la première revue de bande dessinée algérienne. M’Quidech, créée en février 1969 a cessé de paraître en 1972. DR
Texte par : AFP
1 mn

Le pionnier de la bande dessinée algérienne, Abderrahmane Madoui, est décédé ce 24 mars à l'âge de 88 ans des suites d'une longue maladie, a rapporté l'agence nationale APS citant ses proches.

Publicité

Né en 1925 à El Eulma, dans la wilaya de Sétif (300 km au sud-est d'Alger), Madoui a entamé sa carrière professionnelle, au lendemain de l'indépendance, comme éditeur à la Société nationale d'édition et de diffusion (Sned) algérienne, avant de fonder la célèbre revue M'quidech, disparue en 1978.

M'quidech, une des premières publications algériennes de bande dessinée, a révélé à l'international de grands dessinateurs de presse tels Slim (L'Humanité), également auteur de bandes dessinées, et Haroun (notamment Jeune Afrique). Abderrahmane Madoui a été inhumé dans l'après-midi au grand cimetière d'El Alia à Alger.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.