Accéder au contenu principal
Culture

Ousmane Sow sera le premier Africain à l’Académie des Beaux-arts

Ousmane Sow, sculpteur, Dakar 2010.
Ousmane Sow, sculpteur, Dakar 2010. © DR
Texte par : AFP
1 mn

Premier Africain à entrer à l'Académie des Beaux-arts, le sculpteur sénégalais Ousmane Sow, 78 ans, sera installé sous la coupole le 11 décembre en tant que membre associé étranger, a annoncé ce 14 octobre l'institution française.

Publicité

Élu à l'unanimité le 11 avril 2012 au fauteuil précédemment occupé par le peintre américain Andrew Wyeth, Ousmane Sow entre à l'Institut trente ans après un autre Sénégalais, Léopold Sédar Senghor (1906-2001), installé lui à l'Académie française en 1983.

En 1999, l'œuvre de Ousmane Sow, des sculptures sur armatures de métal avec de la terre macérée de sa composition, a fait l'objet d'une grande rétrospective sur le Pont des Arts, en face de l'Institut de France. L'épée du nouvel académicien lui sera remise par Abdou Diouf, Secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie et ancien président du Sénégal. L'habit d’Ousmane Sow a été créé et offert par le couturier Azzedine Alaïa.

L'Académie des Beaux-arts, ainsi dénommée depuis 1803, est l'une des cinq académies qui forment l'Institut de France par ailleurs constitué de l'Académie française, l'Académie des Sciences, l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et l'Académie des Sciences morales et politiques.

→ A LIRE AUSSI :
Ousmane Sow : «L’Académie ce n’est pas un rien !»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.