Culture

Les plages du débarquement de 1944 au patrimoine mondial de l’Unesco?

Monument en hommage au commando Kieffer, l'un des premiers à poser le pied sur le sol français, lors du débarquement en Normandie le 6 juin 1944.
Monument en hommage au commando Kieffer, l'un des premiers à poser le pied sur le sol français, lors du débarquement en Normandie le 6 juin 1944. AFP

Les experts du Comité des biens français du patrimoine mondial ont recommandé l'inscription des plages du débarquement de 1944 sur la liste française qui sera proposée à l'Unesco, a annoncé ce vendredi 10 janvier le ministère de la Culture.

Publicité

Le Comité, qui s'est réuni le 9 janvier à Paris, a donné un avis favorable à trois candidatures dans la catégorie des biens culturels: outre les plages du débarquement du 6 juin 1944, il a proposé « les paysages et sites de mémoire de la guerre 1914-1918 » et la Ville de Metz.

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, se prononcera « prochainement » sur l'inscription de ces biens « sur la liste indicative » française (susceptible d'évoluer), précise le ministère.

Le Comité des biens français est un comité d'experts placé auprès des ministres de la Culture et de l'Écologie, dont la mission est d'accompagner et d'expertiser les dossiers de candidature à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

L'inscription sur la liste indicative française constitue une première étape qui permet d'engager, sous l'égide du Comité, l'approfondissement des dossiers inscrits sur cette liste. La Région Basse-Normandie recherche activement à faire inscrire les plages du débarquement au patrimoine de l'humanité de l'Unesco.

La candidature de ces plages est motivée par la volonté de faire perdurer leur fréquentation touristique, alors que les vétérans sont de moins en moins nombreux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail