Culture

L’art des super-héros

Du 22 mars au 31 août 2014, Art Ludique-Le Musée propose la première grande exposition au monde consacrée à l’Art des Super Héros Marvel.
Du 22 mars au 31 août 2014, Art Ludique-Le Musée propose la première grande exposition au monde consacrée à l’Art des Super Héros Marvel. artludique.com

À l’occasion des 75 ans de Batman, ce mercredi 23 juillet a été décrété journée mondiale du justicier masqué. Une preuve parmi tant d’autres que les super-héros font aujourd’hui partie de notre culture populaire. Le musée Art ludique à Paris en est convaincu puisqu’il présente jusqu’au 31 août une exposition sur l’univers Marvel, le célébrissime éditeur américain de bande dessinée. Une manifestation culturelle qui est une première mondiale en la matière. L’exposition s’appelle Marvel : l’art des super-héros. « L’art », parce que les passionnés vous le diront, les super-héros sont bien plus que des muscles saillants.

Publicité

« Depuis deux mille ans, les hommes ont besoin de contes, de légendes, de mythologies. Avant, c’était les dieux grecs ou les chevaliers de la Table ronde. Je crois qu’aujourd’hui, ce sont les super-héros, parce qu’ils sont porteurs de valeur, ils défendent le bien contre le mal, quel qu’il soit »,  explique Jean-Jacques Launier, fondateur du musée et commissaire de l’exposition. Il poursuit : « Les petites ailes de Captain America sont presque celles du dieu Hermès, l’armure d’Iron Man, c’est une référence directe aux chevaliers de la Table ronde ».

Le costume de l’acteur américain qui a incarné Captain America fait d’ailleurs partie des 600 œuvres et 300 planches originales de bande dessinées présentées. Des objets qui ont tous un point commun : leur place dans notre imaginaire.

C’est l’avis d’un visiteur passionné par Marvel, le blogueur Bruce Tringale. A 41 ans, il tient le blog Bruce lit ! sur les bandes dessinées et les mangas. Il raconte que certains super-héros ont largement influencé sa formation littéraire. « Je peux dire aujourd’hui que la lecture des X-Men, en particulier l’épisode où Magnéto avoue qu’il est juif et victime de la Shoah, m’a ensuite amené à lire Primo Levi et aux horreurs des camps de la mort. »

Que ce symbolisme vous dépasse ou pas, les 1500 mètres carrés de visite permettent aussi de découvrir tout le travail artistique méconnu derrière les personnages des super-héros.

Les super-héros apparaissent chaque fois dans des périodes de crise.

Jean-Jacques Launier, commissaire de l’exposition « Marvel : l’art des super-héros ».

______________________________________________
Marvel : l’art des super-héros, exposition au musée Art ludique à Paris, jusqu’au 31 août.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail