Cinéma

«Samba», l’immense talent d’Omar Sy

Omar Sy incarne le rôle de Samba dans le film du même nom d'Éric Toledano et Olivier Nakache.
Omar Sy incarne le rôle de Samba dans le film du même nom d'Éric Toledano et Olivier Nakache. David Koskas - Quad - Gaumont

C’est l’un des films les plus attendus de la rentrée : Samba, du duo Éric Toledano et Olivier Nakache. En 2011, ils avaient cartonné avec Intouchables et ses 19 millions d'entrées en France et 51 millions de spectateurs dans le monde entier. Aujourd’hui, ils retentent leur chance avec Samba, ou la descente aux enfers d’un Sénégalais sans papiers,  joué par leur acteur fétiche Omar Sy.

Publicité

Lui, c’est Samba un sans-papiers sénégalais.Elle, c’est Alice, une cadre en burn-out qui tente de se reconstruire dans une association d’aide aux étrangers. Comme Intouchables, Samba invente la rencontre improbable entre deux individus qu’à priori, tout oppose.

Mais Samba est avant tout une plongée dans le quotidien d’un sans-papiers : les centres de rétention, les escrocs qui vendent des faux papiers à prix d’or, les petits boulots peu voire pas payés du tout.

Samba est un film bien plus ambitieux qu’Intouchables. Même s’il perd en efficacité comique, ce qu’il gagne en réalisme, il confirme toutefois l’immense talent d’Omar Sy. En incarnant Samba, l’acteur fétiche d’Éric Toledano et d’Olivier Nakache confirme qu’il est bien plus qu’un comique jovial au rire irrésistible : un acteur bouleversant, capable de faire passer le spectateur en quelques secondes du rire aux larmes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail