Accéder au contenu principal
Littérature

Le prix Goncourt des lycéens décerné à David Foenkinos pour «Charlotte»

David Foenkinos, lauréat des prix Goncourt des lycéens et Renaudot 2014 pour son roman « Charlotte », publié aux éditions Gallimard.
David Foenkinos, lauréat des prix Goncourt des lycéens et Renaudot 2014 pour son roman « Charlotte », publié aux éditions Gallimard. C. Hélie / Gallimard

Après le prestigieux jury du prix Renaudot, David Foenkinos sait aussi la jeunesse à ses côtés. Ce 18 novembre, il se voit décerner le prix Goncourt des lycéens pour son roman « Charlotte ». Visiblement, les 1 500 élèves qui ont participé cette année au prix pour désigner le lauréat ont été émus par ce portrait intime et obsessionnel de Charlotte Salomon, peintre allemande assassinée à l’âge de vingt-six ans dans un camp de concentration alors qu’elle était enceinte. 

Publicité

C’est un roman sous forme d’un long poème en vers libres dans lequel l’auteur s’est montré très inventif pour la mise en page : chaque ligne ne comporte ni plus ni moins qu’une phrase, alignée à gauche et chacune des 25 lignes par page ne franchit pas le seuil de 60 signes. Mais ce n’est pas cette radicalité formelle ni la mise en scène du narrateur qui se promène dans l’histoire du livre qui ont convaincu les lycéens. Selon la lycéenne Naomi, une des 13 membres du jury dont elle est porte-parole, les jeunes ont élu le roman de David Foenkinos meilleur livre pour une autre raison : « C'est une émotion qui est très intacte tout au long de ce roman ». Et il y a un autre argument qui a compté, le jeune âge de l’héroïne du roman et ainsi « la possibilité de s'identifier à Charlotte ».

Plus de 2 000 élèves de 57 lycées ont participé cette année au Prix Goncourt des lycéens en étudiant les 15 livres de la première sélection de l’Académie Goncourt. Leur choix donnera des ailes à l’auteur de best-sellers comme La Délicatesse et qui a été souvent critiqué pour son style parfois caractérisé comme simpliste ou banal. Un chroniqueur littéraire du journal Le Monde s’est même emporté à proclamer en direction du jury Goncourt par rapport à Charlotte : « N’allez pas renverser sur vos crânes ce seau de pipi jaunâtre ». Mais c’était avant la semaine des prix littéraires qui allait distinguer Foenkinos et, entretemps, le billet du blog d’Éric Chevillard est devenu inaccessible.

Aujourd’hui, choisi dès le premier tour, David Foenkinos sait la jeunesse à ses côtés : « Grâce à vous, beaucoup de gens vont découvrir sa vie, son œuvre » a-t-il salué la décision du jury du prix Goncourt des lycéens. « Ce prix, c'est un rêve pour moi, ça me touche beaucoup ». Et son roman, déjà vendu plus que 90 000 fois en France, devra ainsi dépasser la barrière de 100 000 exemplaires encore cette semaine.

►  Lire la critique du roman Charlotte (Gallimard) de David Foenkinos

LES GRANDS PRIX LITTERAIRES 2014 :

►  Mathias Menegoz reçoit le Prix Interallié 2014

►  Le prix Goncourt des lycéens décerné à David Foenkinos pour «Charlotte»

►  Kamel Daoud repense Camus avec «Meursault, contre-enquête» (prix François Mauriac et le Prix littéraire des 5 Continents)

►  Le prix Décembre 2014 décerné au Freud d’Élisabeth Roudinesco

►  Prix Goncourt 2014: «Pas pleurer» de Lydie Salvaire crée la surprise

►  Antoine Volodine, un prix Médicis en «Terminus radieux»

►  L’Haïtienne Yanick Lahens prix Femina 2014 avec «Bain de lune»

►  Le prix Femina étranger décerné à l’Israélienne Zeruya Shalev

►  L'Académie française récompense Adrien Bosc pour «Constellation»

►  Le Français Patrick Modiano remporte le prix Nobel de littérature 2014

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.