Accéder au contenu principal
Tunisie

Cinéma: en Tunisie, bilan positif pour les JCC en dépit des menaces

Le réalisateur marocain Mohamed Mouftakir pose avec son Tanit d'or reçu pour son film «L'Orchestre des aveugle», le 28 novembre 2015.
Le réalisateur marocain Mohamed Mouftakir pose avec son Tanit d'or reçu pour son film «L'Orchestre des aveugle», le 28 novembre 2015. AFP PHOTO / FETHI BELAID
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Clap de fin pour les Journées cinématographiques de Carthage (JCC), en Tunisie. Après une semaine de marathon cinématographique, ce festival majeur du continent africain s'est achevé hier soir à Tunis. On y a comptabilisé 350 films, plus de 1 000 projections sous haute protection après l'attaque d'un bus de la garde présidentiel, mardi. Malgré les circonstances, tous évoquent donc un bilan positif.

Publicité

« C’est vraiment la course du combattant. » Une course du combattant pour Imen, cinéphile convaincue, qui a navigué toute la semaine d'une salle à l'autre. Et dans toutes ces projections, elle a bien sûr eu quelques coups de cœur : « Le puits de l’Algérien, un film marocain aussi, L’Orchestre des aveugles. »

Et justement, L'Orchestre des aveugles du marocain Mohamed Mouftakir est le film récompensé par le Tanit d'or, le premier prix de la compétition officielle. Une compétition très suivie par les Tunisiens assure Imen : « Je suis contente du public, énormément nombreux, ça fait quand même du baume au cœur. »

Culture et ouverture

L'attentat de mardi soir, au cœur de Tunis, à quelques centaines de mètres de la plupart des salles de projection, aurait pu donner un coup d'arrêt aux JCC.

Au contraire, les spectateurs se sont bousculés encore plus nombreux comme Fayçal, venu du sud du pays exprès pour le festival : « Les gens sont plus tenaces, là. Ils tiennent beaucoup à affirmer leur continuité, à s’attacher à la culture, à l’ouverture. Il y a beaucoup de films étrangers et on aimerait beaucoup voir tout ce qu’il se passe ailleurs. »

 → A (RE)LIRE : Tunisie: «Much Loved» fait salle comble malgré l'attentat de Tunis

Des films venus du monde entier : au total, 58 nationalités se sont côtoyées cette année aux JCC.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.