Accéder au contenu principal
Culture / Suède

Suède: Ikea a ouvert son premier musée

Mobilier des années 1940 au musée Ikea.
Mobilier des années 1940 au musée Ikea. Inter IKEA Systems B.V. 2016
Texte par : AFP
3 mn

C'est un peu le Louvre du meuble en kit, avec ses étagères, ses sacs jaunes et bleus, son catalogue et sa clé de montage Allen exposés comme des toiles de maître: unique au monde, un musée Ikea a ouvert ses portes ce jeudi 30 juin en Suède.

Publicité

Ce temple de l'ameublement tendance « Made in Sweden » s'est installé dans les murs du premier magasin Ikea ouvert en 1958 à Älmhult (sud) par Ingvar Kamprad, petit vendeur d'allumettes devenu un des hommes les plus riches de la planète.

« Nous avons de nombreuses histoires à raconter », a expliqué à l'AFP la conservatrice du musée, Carina Kloek-Malmsten, tandis qu'une fanfare processionnait dans les rues d'Älmhult en direction du musée.

Le numéro un mondial de l'ameublement a souhaité une inauguration « simple », « sans feu d'artifice ni paillettes », dans l'esprit de Kamprad, homme à la légendaire frugalité qui, relèvent ses détracteurs, a vécu plus de 35 ans en Suisse pour fuir le fisc de son pays natal.

Ikea et la bibliothèque Billy

Le groupe familial propose ici une brève histoire de la Suède contemporaine, de ses villes nouvelles et de ses classes moyennes, à travers ces objets du quotidien dont le succès provient d'un malentendu: faire croire à chaque consommateur qu'ils sont conçus à son image alors qu'ils sortent d'usine, à l'identique, à des millions d'exemplaires.

L'exposition retrace l'évolution du meuble, de l'accessoire et de l'ustensile Ikea depuis l'immédiat après-guerre (l'enseigne a été fondée en 1943) jusques à aujourd'hui.

On y retrouve des best-sellers (la bibliothèque Billy, le canapé Klippan) et des flops (comme ce fauteuil gonflable rappelé pour défaut d'étanchéité...). Et puis bien sûr les fameuses boulettes de viande dans un restaurant de 170 couverts.

Ikea (acronyme de Ingvar Kamprad, Elmtaryd, la ferme familiale, et Agunnaryd, son village natal) emploie 150 000 personnes dans le monde et génère un chiffre d'affaires annuel de plus de 30 milliards d'euros. L'enseigne possède 330 magasins sur tous les continents. Il a récemment dû rappeler près de 36 millions de commodes en Amérique du Nord après la mort accidentelle d'enfants écrasés quand elles ont basculé.

► Le site officiel du musée Ikéa

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.