Littérature

Prix littéraire: Marcus Malte et «Le garçon» récompensés par les dames du Femina

Marcus Malte a été récompensé pour son roman «Le garçon» édité dans une petite maison d'édition parisienne, Zulma.
Marcus Malte a été récompensé pour son roman «Le garçon» édité dans une petite maison d'édition parisienne, Zulma. Joël Saget/AFP

L’écrivain français Marcus Malte est le nouveau lauréat du prix Femina 2016 pour son roman «Le garçon». Marcus Malte est le pseudonyme de Marc Martiniani, auteur de plusieurs romans policiers et ouvrages notamment de littérature d'enfance et de jeunesse. «Le garçon» est édité chez Zulma. 

Publicité

C'est une belle surprise pour Marcus Malte, un auteur discret mais confirmé, né en 1967. Il était connu pour ses romans policiers et ses livres destinés au jeune public avant de construire au fil du temps une œuvre de plus en plus littéraire à l’image de ce titre avec lequel il est récompensé ce mardi.

Le garçon est un roman fleuve de plus de 500 pages qui met en scène un garçon qui n’a pas de nom, ne parle pas, dans la France de 1908. Un garçon perdu dans une France au bord du chaos avec la guerre de 1914-1918 qui approche, sa folie, et le carnage qui s'annonce. Une peinture d'un monde en pleine mutation et un beau portrait d’homme qui ont séduit les dames du Femina dont le jury était présidé cette année par l'historienne Mona Ozouf.

Marcus Malte a obtenu 7 voix contre 3 à Nathacha Appanah pour son Tropique de la violence, édité chez Gallimard. Le prix Femina du roman étranger a été attribué à Rabih Alameddine pour Les vies de papier et le Femina de l'essai à Ghislaine Dunant pour Charlotte Delbo, La vie retrouvée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail