Accéder au contenu principal
Culture / Royaume-Uni

Un graffiti de Banksy désigné œuvre préférée des Britanniques

«La petite fille au ballon», du street artist Banksy, ici en 2016 lors de l’exposition « Guerra, Capitalismo & Liberta » à Rome. Le graffiti du même nom vient d’être désigné « œuvre préférée des Britanniques », selon un sondage publié le 26 juillet 2017.
«La petite fille au ballon», du street artist Banksy, ici en 2016 lors de l’exposition « Guerra, Capitalismo & Liberta » à Rome. Le graffiti du même nom vient d’être désigné « œuvre préférée des Britanniques », selon un sondage publié le 26 juillet 2017. VINCENZO PINTO / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le graffiti de l’artiste de rue Banksy montrant une petite fille lâchant un ballon en forme de cœur vient d’être désigné comme étant l’œuvre d’art préférée des Britanniques, selon un sondage réalisé auprès de 2 000 personnes et publié mercredi 26 juillet.

Publicité

Par Nathan Chaudet,

La petite fille au ballon est un graffiti au pochoir imposé sur la façade d’un magasin du quartier de Shoreditch, dans l’Est londonien. L’artiste anglais anonyme l’avait réalisé en 2002. L’œuvre a depuis été détachée et vendue aux enchères pour 500 000 livres (environ 560 000 euros) en 2014.

Le graffiti a notamment devancé la peinture à l'huile La Charrette de foin de John Constable et le tableau The Singing Butler de Jack Vettriano, arrivés respectivement en deuxième et troisième position de ce classement composé de 20 œuvres et qui comprend aussi des pochettes d’album comme celle de Sgt Pepper des Beatles, créée par Peter Blake. 2 000 personnes ont donné leur avis lors de ce sondage réalisé par une grande marque d’électronique pour le lancement d’un nouveau téléviseur. Chacun d’entre eux devait choisir 5 œuvres parmi une vingtaine d'œuvres britanniques sur une liste.

Un street artiste engagé mondialement connu

Banksy est l’un de ceux qui ont véritablement popularisé le graffiti et le street art en général. Il s’est fait connaître au début des années 2000 et il a depuis écumé les grandes galeries. Un grand nombre de ses œuvres valent plus de 100 000 euros. Son graffiti Keep It Spotless a même été vendu à plus 1,8 million d’euros.

Cet adepte du pochoir est aussi un artiste complet capable de peindre sur un éléphant ou de distribuer 10 000 faux billets à l’effigie de Lady Diana lors d’un carnaval.

Ses œuvres sont souvent engagées. En 2006, il a par exemple placé une poupée gonflable en taille réelle, portant un uniforme orange comme ceux du camp de Guantánamo, au milieu des montagnes russes de Disneyland.

Qui est Banksy ?

Plus récemment, en mars dernier, il a ouvert Le Walled Off Hotel à Bethléem dont les chambres donnent sur le mur de séparation entre Israël et la Palestine. Une façon de mettre les clients à la place des Palestiniens, « entourés entre quatre murs ».

L’artiste star fait tout pour protéger son anonymat. De nombreuses personnes ont tenté de découvrir sa véritable identité. Le graffeur de Bristol Robin Gunningham a un temps été soupçonné suite à des recherches folles. Mais il y a un mois, l’artiste Goldie a annoncé par erreur que derrière l’artiste Bansky se cachait Robert Del Naja, l’un des membres du groupe Massive Attack plus connu sous le nom 3D. Une rumeur qui avait déjà été lancée par le journaliste anglais Craig Williams. Cependant pour certains, Banksy serait en fait un groupe d’artistes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.