Accéder au contenu principal
France

Rentrée littéraire: une moisson généreuse sous le sceau du roman familial

La rentrée littéraire française verra une profusion de roman français et francophones.
La rentrée littéraire française verra une profusion de roman français et francophones. CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Les vacances sont déjà finies pour les écrivains. Depuis quelques jours en effet, c'est la rentrée littéraire en France. 581 nouveaux romans sont annoncés dont 390 titres français, un chiffre en hausse par rapport à 2016. Tour d'horizon de cette déferlante.

Publicité

Après une année électorale dense qui a fait vaciller les ventes en librairie, la littérature fait un retour en force dans l'actualité avec une moisson encore plus importante qu'en 2016, comme pour mieux contrer la morosité.

D'ailleurs, plus éloigné que l'an passé des sujets de société, le cru de cette rentrée tend vers la famille. Chantal Thomas, Simon Liberati, Eric Reinhard, Sorj Chalandon entre autres explorent les liens mère, père, épouse et enfant.

Autre grand thème : l'Algérie, avec trois auteurs français Alice Zenitzer, Brigitte Giraud et Jean-Marie Blas de Roblès qui se replongent dans le passé colonial et c'est sans compter sur l'écrivain algérien majeur Kamel Daoud qui publie son deuxième roman, Zabor.

Côté littérature étrangère, ce sont tout simplement les plus grands noms qui sont traduits : le Nobel turc Orham Pamuk, l'Américain Don de Lillo, le Britannique Ken Follett, la Canadienne Margaret Atwood et l'exceptionnel prix Pulitzer 2017 Colson Whitehead.

Enfin, ils sont 81 à sortir leur premier roman, soit plus de 20 que l'an dernier. Preuve que même après un ralentissement économique, l'édition française est toujours en marche.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.