Accéder au contenu principal
Cinéma

Cinéma: au Mobile Film Festival, le smartphone consacre les cinéastes en herbe

Capture d'écran sur le site officiel du Mobile Film Festival.
Capture d'écran sur le site officiel du Mobile Film Festival. Mobile Film Festival

Depuis 2005, le Mobile Film Festival découvre et encourage de nouveaux talents du cinéma par smartphone grâce à une compétition internationale ouverte au plus grand nombre. La formule n’a pas changé depuis ses origines : un mobile, une minute, un film.

Publicité

Cette année la 14e édition du Festival célèbre le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Le thème « #StandUp4HumanRights » témoigne des grands sujets d’actualité qui agitent nos sociétés : crise migratoire, violences faites aux femmes, actes homophobes ou encore racisme au quotidien, explique Bruno Smadja, le fondateur du Festival.

« Toute l’idée du festival, c’est d’avoir les différentes formes de narration qu’on peut retrouver en général dans le cinéma. Des comédies, de l’humour, des choses plus dures, plus poignantes. On a des étudiants en création en cinéma, des jeunes professionnels et on a une aussi grande partie d’autodidactes. C’est tout la philosophie du festival : être le plus ouvert possible. »

L'objectif est de « sélectionner les meilleurs au travers d’un format d’une minute, un format très sélectif. Le thème de l’immigration a été beaucoup abordé. C’est l’un des principaux sujets. Ce qui intéressant, c’est d’avoir le double regard. Le regard de ceux qui migrent et le regard aussi des Occidentaux qui remet tout en distance ».

La compétition a été réalisée en partenariat avec YouTube Creators for Change, le Haut-Commissariat des Nations Unies et l’Union Européenne. Le Festival a reçu 715 films de 81 pays exclusivement diffusés sur des plateformes sociales et vidéo. Le grand jury a sélectionné 51 clips issus de 19 régions du monde et récompensera 3 films, ce 4 décembre à Paris. Les lauréats toucheront 20 000 euros ainsi qu’une aide à la création d’un court métrage, sous l’encadrement d’un producteur.

L’année prochaine, le thème sera le climat et pour l’année 2020, un projet panafricain est en gestation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.