Cannes 2019

Cannes: le retour très attendu sur la Croisette de Quentin Tarantino

Quentin Tarantino entouré des acteurs et actrices de son film, sur le tapis rouge du Festival de Cannes, le 21 mai.
Quentin Tarantino entouré des acteurs et actrices de son film, sur le tapis rouge du Festival de Cannes, le 21 mai. REUTERS/Stephane Mahe
Texte par : RFI Suivre
3 mn

C'était le film le plus attendu du Festival. Les superstars Brad Pitt et Leonardo DiCaprio ont reçu un accueil triomphal à Cannes aux côtés du réalisateur américain Quentin Tarantino, en venant présenter mardi « Once Upon a Time... in Hollywood », film en lice pour la Palme d'or. Quentin Tarantino a déjà reçu cette récompense en 1994 pour « Pulp fiction ». Avant de fouler le tapis rouge, les deux acteurs hollywoodiens se sont longuement livrés au jeu des selfies et des autographes avec les très nombreux fans massés derrière des barrières aux abords du tapis rouge, pour certains depuis le matin.

Publicité

Los Angeles, 1969. En 2h45, « Once upon a time...in Hollywood » (traduisez "Il était une fois.... à Hollywood") nous plonge en pleine période hippie aux côtés de Rick Dalton, un acteur de western à la gâchette facile spécialisé dans les rôles de méchant.

Le film tourné en 35 mm rend hommage à Sergio Leone, le maître du western spaghetti. Comme à son habitude, Quentin Tarantino s'amuse à pasticher les séries de l'époque, sème les souvenirs d'un enfant qui rêvait déjà de cinéma, repeuple son film de vieilles affiches de série B.

De Bruce Lee à Steve McQueen

Leonardo DiCaprio joue cet acteur populaire assigné à des rôles médiocres, qui vit sur la colline des stars avec pour seul ami sa doublure cascade incarnée par Brad Pitt. En quête de reconnaissance, les deux hommes croisent la route de Bruce Lee ou de Steve McQueen dans des face à face jubilatoires.

Ils ont  aussi pour voisine l'actrice Sharon Tate, interprétée par Margot Robbie et alors compagne du réalisateur phare de l'époque Roman Polanski. Bourré de références télévisuelles et cinématographiques de l'Amérique des années 1960, le film de Quentin Tarantino ressuscite l'univers visuel banalement meurtrier du petit écran, l'ambiance drogue hallucinogène, et par la magie du cinéma nous propose de changer le cours de l'histoire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail