Accéder au contenu principal
Musique / Culture

Les Chorégies d’Orange fêtent leur 150e édition

L'affiche de la 150e édition des Chorégies d'Orange.
L'affiche de la 150e édition des Chorégies d'Orange. Chorégies d'Orange
Texte par : Carmen Lunsmann
3 mn

C’est le plus ancien festival lyrique au monde : les Chorégies d’Orange soufflent cette année leurs 150 bougies sous le ciel ouvert de la ville provençale dans le sud de la France. Le lever de rideau, c’est ce mardi 2 juillet au soir. Le théâtre antique peut accueillir plus de 7 000 spectateurs. Retour sur l’histoire mouvementée de ce festival prestigieux et international qui a failli ne pas avoir lieu l’année dernière.

Publicité

C'est une histoire de hauts et de bas qui s'inscrit dans les murs de ce théâtre antique construit il y a 2 000 ans par des Romains. « Le lieu a connu beaucoup de vicissitudes, explique Jean-Louis Grinda, directeur des Chorégies d'Orange. Il a été occupé, il a servi d’hôpital, de garnison, on y a construit des habitations à l’intérieur même du théâtre. »

Et pourtant, ce lieu était voué à l'art. Loin des combats de gladiateurs, l'arène est dotée d'un mur de scène de 37 mètres de haut - idée géniale pour l'acoustique.

Lire aussi : Le choc des arts visuels dans l’«Opéra Monde»

« La seule difficulté de l’Orange c’est quand il y a du mistral. Quand il est très fort, avec des rafales à 80km/h, pour un chanteur, ce n’est pas confortable, pour les musiciens non plus. Pour les spectateurs, il fait froid, et puis le sable qui vient, les costumes qui partent dans tous les sens, c’est assez folklorique. Mais c’est la signature aussi de grandes soirées, parce que ça fait des moments historiques. »

Autre combat, celui contre le déficit de 1,5 million d’euros en 2018, Jean-Louis Grinda l'a vaincu - entre autres - par une programmation plus éclectique et surtout plus audacieuse. Au lieu d'une énième Aïda, il propose un Guillaume Tell, du ballet, un ciné-concert et une soirée techno. Enfin pour couronner les 150 ans : la symphonie « des Mille » de Mahler.

À écouter aussi : Jean-Louis Grinda, le directeur des Chorégies d'Orange est notre Invité Culture.

La 150e édition des Chorégies d'Orange s'achève le 6 août et accueille notamment le ténor Placido Domingo pour une Nuit espagnole, le samedi 6 juillet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.