Accéder au contenu principal

Mort de Roland Michaud, photographe voyageur

Couverture du livre « Voyage en quête de lumière », de Roland et Sabrina Michaud, publié en 2015 par les éditions de La Martinière.
Couverture du livre « Voyage en quête de lumière », de Roland et Sabrina Michaud, publié en 2015 par les éditions de La Martinière. © Éditions La Martinière
4 mn

Le photographe Roland Michaud est décédé le 25 mai, à Paris, à l'âge de 89 ans. Avec son épouse Sabrina, il avait formé un couple de photographes voyageurs arpentant le monde pendant près de 60 ans, notamment l'Afghanistan, mais aussi l'Inde et la Chine.

Publicité

Le goût des autres et le voyage ont nourri la passion photographique de Roland Michaud. Né en 1930, à Clermont-Ferrand, il part à l’âge de 20 ans pour la Laponie avec un vélo de randonnée et le vieil appareil photo de son grand-père. Quelques années plus tard, ce sera le Moyen-Orient en auto-stop avec son frère et ses premières photos couleur en Iran.

► Réécoutez Si loin, si proche : Sabrina et Roland Michaud: une vie de voyage et d'images

Mais c'est au Maroc, où il est envoyé faire son service militaire, que Roland Michaud va rencontrer son double, Sabrina, qui deviendra son épouse et sa compagne de voyage et de travail. Ensemble, le couple se lance au début des années 1960 dans des expéditions photographiques en Afrique orientale, au Yémen. Ils publient dans la presse, mettent le cap vers Singapour, l'Asie, une boucle de 85 000 kilomètres, dont ils rapportent 34 000 négatifs.

« L'Afghanistan », un choc esthétique et un succès éditorial

En 1969, devenus parents voyageurs photographes, ils publient après un long périple un ouvrage, L'Afghanistan, dont la sortie est un choc esthétique et un succès éditorial. Ce succès leur ouvre de nouveaux projets. Ils partent documenter l'art islamique à travers la Tunisie, le Maroc, la Turquie, l'Iran, l'Egypte ou la Syrie, avec leur camping-car familial.

Leurs livres font rêver et les expositions photographiques s'enchaînent. Au début des années 1980, Roland Michaud se spécialise sur l'Inde, puis ce sera la Chine. Le photographe était resté toute sa vie fidèle à la photo argentique.

En images

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.