Coronavirus: en Suisse, des concerts de musique classique en drive-in

Un exemple de concert en drive-in à Ventura en Californie (États-Unis). Le 25 juillet 2020.
Un exemple de concert en drive-in à Ventura en Californie (États-Unis). Le 25 juillet 2020. REUTERS/Mario Anzuoni

En France, le parc du Puy du Fou a créé la polémique en ouvrant ses tribunes à plus de dix mille spectateurs assis côte à côte. Il y a pourtant bien un moyen d’assister à des spectacles sans s'exposer au coronavirus. C'est le cas à Charmey, en Suisse, où se déroule le premier festival de musique classique... en drive-in. Entre l'alto et la soprano, le Covid a ajouté l'auto... Sans doute la meilleure manière de conjuguer concerts live et respect de la distanciation sociale.

Publicité

De notre correspondnt à Genève, Jerémie Lanche

Face au Covid-19, la plupart des festivals de Suisse ont eu deux types de réaction. L'annulation pure et simple et le report en 2021, sous réserve que la situation sanitaire le permette. Ou la retransmission en streaming de concerts à minima et à huis clos.

La fondatrice du Drive-in festival du Lied, Marie-Claude Chappuis a choisi une troisième voie. « Quand tout s’est annulé, les festivals, je me suis dit, soit je me lamente et j’attends de voir ce qui va se passer ou alors j’ai une idée. J’ai vu qu’on faisait les tests covid en drive-in. Les gens restent en sécurité dans leur voiture. Pourquoi ne pas proposer, comme au cinéma, une solution de concerts sous cette forme-là ? »

Interdiction de sortir des véhicules

Un grand écran a été installé pour permettre aux automobilistes mélomanes de bien voir la scène. En cas de pluie, pas de problème : les concerts sont alors retransmis sur une fréquence FM. Pour l'entracte et les collations en revanche, il faudra repasser : les spectateurs ont l'interdiction de sortir de leur véhicule. Le Drive-in festival du Lied, c'est jusqu'au 31 juillet à Charmey dans le canton de Fribourg. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail