Accéder au contenu principal

Cinéma: Family Romance de Werner Herzog, «louer» des parents ou des amis

Family Romance, le dernier long-métrage du réalisateur allemand, Werner Herzog, sort ce marcredi sur les écrans en France.
Family Romance, le dernier long-métrage du réalisateur allemand, Werner Herzog, sort ce marcredi sur les écrans en France. Nour Films

Family Romance, long-métrage de Werner Herzog qui sort ce mercredi sur les écrans français, nous emmène au Japon. Le film explore la fascination de la société nippone pour le paraître et les apparences, sur les pas d’un homme, un acteur qui a fondé une agence d’un genre bien particulier. Il est rémunéré par des familles ou des particuliers pour jouer le rôle d’un parent, d'un proche. Après sa rencontre avec ce personnage incroyable Wernerg Herzog a eu envie d’en faire un film.

Publicité

Perdu dans la foule de Tokyo, un homme a rendez-vous avec Mahiro, sa fille de 12 ans qu’il n’a pas vue depuis des années. Ce que Mahiro ne sait pas, c’est que son père est en réalité un acteur de la société Family Romance, engagé par sa mère.

Entrepreneur dont l’idée commerciale combine ses talents d’acteurs et de psychologue amateur, Yuishi Ishii vend ses services à tous ceux qui ont besoin d’un peu d’artifice pour vivre comme cette une mère célibataire qui s’inquiète que sa fille n’ait pas de figure paternelle, une femme qui veut revivre le moment où elle a gagné  le pactole au Loto ou cette starlette qui s’entoure de paparazzi –payés par elle – pour se donner, le temps d’une balade en ville, l’illusion d’être une  star.

Tout est faux, mais les émotions en revanche sont bien réelles. Mahiro sait elle ou pas que l’homme n’est pas son père ? Cela ne l’empêche pas de se prendre d’affection pour lui. Et par ailleurs Ishii n’est-il pas à sa manière un professeur de bonheur ?

Au début, cette agence de location de proches semble une bizarrerie typiquement nippone. Peu à peu on se prend au jeu, on comprend les personnages et leur démarche, à l’image du réalisateur qui porte sur eux un regard plein d’humour et d’empathie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.