Accéder au contenu principal

Le prix Vaclav Havel décerné à l'artiste chinois dissident Badiucao

Le dessinateur dissident chinois Badiucao à Berlin, le 25 novembre 2019.
Le dessinateur dissident chinois Badiucao à Berlin, le 25 novembre 2019. Odd Andersen / AFP
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Le prix Vaclav Havel, qui récompense des personnes pour leurs actions en faveur des droits de l’homme, vient d’être décerné pour l’année 2020. Parmi les récipiendaires, le caricaturiste et artiste chinois dissident Badiucao.

Publicité

Exilé depuis 2009 à Melbourne en Australie, Badiucao continue à travers son art à dénoncer la répression exercée par le régime chinois. Il était très impliqué dans les manifestations pro-démocratie à Hong Kong, auxquelles il a participé à distance, en publiant des oeuvres d’art politiquement engagées sur internet.

L’art, qui selon Badiucao a joué un rôle très important au cours de ces manifestations : « Pendant les manifestations à Hong Kong, l’art a joué un rôle qui a redonné espoir aux gens. L’art a aussi joué un rôle très important pour donner forme au mouvement. Et ce n’est pas simplement une décoration pour les manifestations,  c'est tout simplement devenu un symbole. Et quand on voit tous ces Hong-Kongais qui ont rempli les espaces publics de street art ou quand ils utilisent la musique en chantant en choeur l’hymne national quasiment tous les soirs, cela montre bien comment l’art a permis d’insuffler de la vie dans ce mouvement. Et je pense aussi que l’art est la forme la plus pure de manifestation non violente, et celle qui peut être appréciée par le plus grand nombre de personnes également. Et pas seulement à Hong Kong, mais aussi dans le monde libre en donnant à ce mouvement une image très positive. »

Badiucao, caricaturiste et artiste chinois

Une copie des oeuvres de Badiucao exposées dans une librairie de Hong Kong après l'annulation de l'exposition, le 4 novembre 2018.
Une copie des oeuvres de Badiucao exposées dans une librairie de Hong Kong après l'annulation de l'exposition, le 4 novembre 2018. AP Photo/Kin Cheung

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.