Accéder au contenu principal

Cinéma: «Éléonore», une trentenaire vampirisée par sa famille

Nora Hamzawi dans «Éléonore», de Amro Hamzawi.
Nora Hamzawi dans «Éléonore», de Amro Hamzawi. © Ecce Films

C’est une comédie romantique réalisée par Amro Hamzawi et interprétée par sa sœur Nora. Pour son premier grand rôle au cinéma, l’humoriste interprète une trentenaire mal dans ses baskets, Éléonore sort ce mercredi 23 septembre dans les salles en France.

Publicité

« Vivement que ça s’arrête cette dépression, cela fait beaucoup trop longtemps que ça dure... » Pas facile de devenir adulte... surtout quand on a déjà 34 ans. Éléonore rêve de devenir romancière à succès, mais depuis des années un manuscrit-fleuve, plus de 700 pages, est refusé par tous les éditeurs de la place de Paris.

Sa famille ne lui simplifie pas la tâche. Sa mère veut à tout prix lui trouver un mari et sa sœur l’écrase de son mépris : « Parfois, il faut savoir faire un constat d’échec. Si tu avais du talent, cela se saurait maintenant... »

Cette trentenaire vampirisée par sa famille, c’est Nora Hamzawi qui l’incarne. Filmée par son frère aîné Amro, elle fait merveille dans le rôle de cette pipelette, reine des gaffes et de l’auto-sabotage.

Un rôle finalement pas très éloigné du personnage que Nora Hamzawi s’est composé pour ses propres spectacles. Éléonore porte un regard moderne sur une jeune femme décalée, dans un monde où les princes sont rarement charmants, et les princesses toujours un peu paumées.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.