Accéder au contenu principal

«Enola Holmes», la petite sœur de Sherlock, sur Netflix

Millie Bobby Brown dans «Enola Holmes».
Millie Bobby Brown dans «Enola Holmes». © Netflix

Netflix vient de lancer sur sa plateforme « Enola Holmes », un film enjoué et mené tambour battant par Millie Bobby Brown. L’héroïne de « Stranger Things » se réincarne ici en petite sœur féministe de Sherlock, partie sur les traces de sa mère. Une adaptation de l’œuvre de Nancy Springer.

Publicité

C’est l’histoire d’une jeune fille qui dans l’Angleterre victorienne part à la recherche de sa mère disparue. Enola, 16 ans à peine et un caractère bien trempé, n’est pas n’importe qui. Son prénom à lui seul est un signe d’indépendance, puisqu’à l’envers il se lit « alone », seule en français.

Quant à son patronyme, il évoque l’un des plus brillants esprits de l’époque, car Enola Holmes n’est autre que la petite sœur de Sherlock. Poursuivie par ses frères qui veulent la mettre au pensionnat, la jeune fille prend la fuite. Déguisée en garçon, elle va rencontrer un riche héritier, en butte à un mystérieux complot, et manœuvrer dans les rues enfumées de Londres, où la poursuit un mystérieux assassin.

Millie Bobby Brown

Enola Holmes doit beaucoup de son charme à l’actrice qui l’incarne, Millie Bobby Brown, enfant star de la série Stranger Things. Le scénario navigue entre les figures obligées du roman pour enfants et les codes de la littérature criminelle chère à Sir Conan Doyle.

Tout cela pour un film destiné aux préadolescentes auquel les adultes peuvent trouver un réel plaisir.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.