Accéder au contenu principal

Africolor met en lumière «Sékou Touré, le président qui disait non»

Pour sa 32e édition, Africolor se met au diapason du digital et s’invite chez vous entre le 14 novembre et le 18 décembre 2020.
Pour sa 32e édition, Africolor se met au diapason du digital et s’invite chez vous entre le 14 novembre et le 18 décembre 2020. © Africolor.com

La Guinée a été le premier pays francophone à obtenir son indépendance en 1958… et c’est tout naturellement avec ce pays que s’ouvre le cycle de spectacles « Indépendances Cha Cha », dans le cadre du festival Africolor. Crise sanitaire oblige, le spectacle « Sékou Touré, le président qui disait non » a lieu ce mardi 17 novembre à 21h en direct (et gratuitement) sur le site et les réseaux sociaux d’Africolor.com.

Publicité

En 1958, la Guinée répond « non » au référendum sur la communauté franco-africaine. Sékou Touré refuse ce qu’il considère comme une forme de « chantage », selon Vladimir Cagnolari, auteur et metteur en scène du spectacle d’Africolor.

« Il y avait ce jeu de De Gaulle qui disait si un pays répondait non ou oui à l’indépendance, la France en tirait toutes les conséquences. D’ailleurs, on l’a bien vu. Nous, la Guinée, nous avons tellement vexé de Gaulle qu’il a pratiqué la rupture totale des ponts avec la Guinée, ce qui n’était pas du tout l’intention de Sékou Touré quand il a dit non. »

« Nous préférons la pauvreté dans la liberté à la richesse dans l’esclavage. » [Sékou Touré]

Sékou Touré se forge une image de panafricaniste, mais verse dans la paranoïa, jusqu’aux massacres d’opposants au sinistre camp Boiro de Conakry. Voilà comment l’acteur Emil Abossolo aborde le personnage :

« J’ai surtout pour souci une absence totale de jugement. Je veux essayer à mettre en lumière le personnage et essayé de comprendre, sans le juger, mais en comprendre le plus possible toutes les facettes et toute la complexité. »

Sékou Touré, le président qui disait non, une leçon d’histoire accessible et à hauteur d’homme.

Spectacle (gratuit) à voir à 21h (heure de Paris) sur Africolor.com et les réseaux sociaux. Interview et talkshow avec les artistes à l’issue du spectacle

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.