Accéder au contenu principal

Culture africaine: les rendez-vous de décembre

Mariam Aboudiz Souali, « Echos of memory », 2020 - technique mixte sur toile, 150x120cm; 150x120 cm, diptyque.
Mariam Aboudiz Souali, « Echos of memory », 2020 - technique mixte sur toile, 150x120cm; 150x120 cm, diptyque. © Mariam Abouzid Souali, Courtesy Galerie Cécile Fakhoury

Pendant ce mois de décembre, où auront lieu les rendez-vous phares de la culture africaine ? Voici dix propositions. Et n’hésitez pas à nous envoyer vos « incontournables » à l’adresse rfipageculture@yahoo.fr.

Publicité

Au Cameroun, du 1er au 5 décembre, se tient Festi7, le 2e Festival international de poésie des Sept Collines de Yaoundé. Sous le thème Ensemble pour la vie, il s'agit d’un hommage à la poésie : « Les poètes portent en eux le souffle de la parole, et leurs mots sont des vents neufs qui soufflent afin de remplir les poumons de l'humanité. »

Ce 2 décembre sera annoncé le lauréat du Prix Goncourt des lycéens, traditionnellement l'un des prix littéraires le plus vendeur en France. Parmi les six finalistes se trouve l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal. Son roman Les Impatientes (éditions Emmanuelle Collas) est inspiré de sa propre vie et aborde des sujets très sensibles comme le mariage forcé et la polygamie à travers trois femmes peules.

Au Nigéria, du 2 au 9 décembre, ART X Lagos propose cette année une édition numérique. la première foire ouest-africaine d’art contemporain réunit des galeries et des artistes du monde entier.  

Le 8e Arbre à palabres examine les cinématographies africaines sous différents angles. Ce forum en ligne, organisé par le Festival de cinéma africain de Tarifa-Tanger (4 au 13 décembre) en Espagne, réunit des professionnels de l’industrie, des programmateurs de festivals, des étudiants et le grand public pour discuter aussi de l’impact de la pandémie sur le cinéma. Les sessions bénéficieront d’une traduction simultanée dans différentes langues et seront également disponibles sur la chaîne YouTube du FCAT. En revanche, les films du festival seront uniquement disponibles en streaming depuis l’Espagne.   

À partir du 4 décembre, la Galerie Cécile Fakhoury ouvre à Dakar I have this memory, it is not my own. Une exposition collective avec les artistes Mariam Abouzid Souali, Jess Atieno, Binta Diaw, Adji Dieve et Rahima Gambo dans le cadre de la 9e édition du festival Partcours qui  cherche jusqu’à 13 décembre à réunir le meilleur des espaces d’art professionnels de la capitale sénégalaise. 

Peinture (détail) de Chase Mullins, présentée au festival Partcours par la plateforme Afrikadaa. L’artiste canadien basé à Dakar a développé une passion pour les portes de la capitale sénégalaise.
Peinture (détail) de Chase Mullins, présentée au festival Partcours par la plateforme Afrikadaa. L’artiste canadien basé à Dakar a développé une passion pour les portes de la capitale sénégalaise. © Chase Mullins

Fondé par le journaliste, comédien et metteur en scène Hassane Hilal Sylla, le Festival de Théâtre de Dubréka ambitionne être la plus importante manifestation du spectacle vivant classique et contemporain en Guinée. Du 7 au 13 décembre, la 3e édition transforme Dubréka de nouveau en ville-théâtre, avec son patrimoine architectural comme lieux des représentations.

Rendez-vous au Congo, du 8 au 12 décembre 2020, pour la 6e édition du Festival Boya Kobina. Ce festival de danse contemporaine dirigé par le danseur et chorégraphe congolais Delavallet Bidiefono se déroulera à l’Espace Baning’Art, dans le quartier de Kombé et à l’Institut français de Brazzaville.    

En Allemagne, la galerie Melbye-Konan, première galerie d’art contemporain à Hambourg présentant des artistes du continent africain, réunit à partir du 12 décembre des œuvres des artistes Yéanzi, Yannick Ackah, N’goye et Jean-Laurent Koné Zié pour aborder dans l’exposition Identity le thème de l’identité comme un processus permanent.  

À partir du 15 décembre, l’artiste ghanéen et Lion d’or de Venise, El Anatsui, ouvre avec sa carte blanche En quête de liberté à la Conciergerie de Paris la Saison Africa 2020 et ses plus de 200 événements en France pour regarder et comprendre « le monde d’un point de vue africain ». Il s’agit également de la première exposition personnelle de l’artiste en France. 

Également le 15 décembre rouvre la grande exposition Kinshasa Chroniques à la Cité d’architecture et du patrimoine à Paris. 70 artistes kinois font vibrer leur imaginaire pour nous faire entendre l’énergie créative et les soubassements de la capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Une œuvre artistique collective sous forme de chroniques. 

Du 18 au 23 décembre a lieu la 31e édition des Journées cinématographiques de Carthage à Tunis. Les JCC sont présidées cette année par le réalisateur et producteur tunisien Ridha Behi : « parce que nous aimons la vie, nous irons au cinéma ». 

Malgré la pandémie de Covid-19, le Festival International de films africains et afro-descendants de Paris a bien l’intention de lancer sa 2e édition. L’Afrique fait son cinéma proposera 47 films en salles (le 22 et 23 décembre au cinéma Le Lincoln aux Champs-Elysées) et en ligne.  

► Envoyez-nous vos « incontournables » de la culture africaine en 2020 et en 2021 à l’adresse rfipageculture@yahoo.fr.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.