«La grande traversée» de Steven Soderbergh

L’affiche (détail) de «La grande traversée», de Steven Soderbergh, avec Meryl Streep, sur Canal+.
L’affiche (détail) de «La grande traversée», de Steven Soderbergh, avec Meryl Streep, sur Canal+. © Canal+

Diffusée à partir de mardi 20 avril sur Canal Plus, « La grande traversée » (« Let Them All Talk »), le nouveau film du prolifique Steven Soderbergh, est une comédie avec Meryl Streep, Candice Bergen et Dianne Wiest. De facture légère en apparence, le film porte pourtant un regard très fin sur des thèmes aussi inépuisables que la création, l’amitié et le temps qui passe.

Publicité

Le temps est au beau fixe et l’océan aussi calme qu’un lac. C’est pourtant une traversée agitée qui s’annonce pour la romancière à succès qu’incarne Meryl Streep dans le nouveau Soderbergh.

Diva excentrique et capricieuse, celle-ci entreprend un voyage en paquebot de New York vers l’Angleterre, invitant à la dernière minute deux vieilles amies qu’elle n’a pas vues depuis 30 ans, Susan (Dianne Wiest) et Roberta (Candice Bergen) qui ne lui a jamais pardonné de l’avoir campé sous des traits peu flatteurs dans son premier roman.

Bref, le feu du ressentiment couve sous les embrassades des retrouvailles. Et le plaisir du spectateur est d’autant plus vif que le trio est campé par ces trois comédiennes exceptionnelles. Signant la réalisation, la direction photo et le montage, Steven Soderbergh a tourné son film en décor naturel, lors d’une vraie croisière transatlantique sur le paquebot Queen Mary 2. Et, à en croire le rythme enlevé de cette comédie enjouée, il s’est amusé comme un fou à filmer entre pont supérieur et coursives, les chassés croisés, de ces trois vieilles dames indignes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail