Un nouveau Centre Pompidou à Jersey City et la conquête culturelle de l’Amérique

Cette photo prise le 2 juin 2021 montre une vue générale du bâtiment Pathside à Jersey City, qui va être transformé en Centre Pompidou Jersey City. L’ouverture est prévue en 2024.
Cette photo prise le 2 juin 2021 montre une vue générale du bâtiment Pathside à Jersey City, qui va être transformé en Centre Pompidou Jersey City. L’ouverture est prévue en 2024. © Ed JONES / AFP

« Nous sommes heureux de vous annoncer la création d’un futur Centre Pompidou à Jersey City. » C’est par Twitter que le plus grand centre d’art moderne et contemporain d'Europe a partagé son premier partenariat sur le continent américain, un partenariat nord-américain exclusif doté d’un « projet artistique et sociétal inédit ».

Publicité

L’ouverture de ce nouveau projet phare du Centre Pompidou est prévue en 2024, à Jersey City, dans la banlieue new-yorkaise. Le nouveau centre sera accueilli dans le Pathside Building, une ancienne gare de tramway, d’environ 5 400 mètres carrés, construit en 1912. Phil Murphy, le gouverneur du New Jersey, a affirmé que le lieu « est destiné à devenir l'une des plus importantes attractions culturelles d'Amérique du Nord. »

Serge Lasvignes, le président du Centre Pompidou, a expliqué auprès d’AFP ce choix avec sa conviction qu’« il est beaucoup plus intéressant de travailler avec Jersey City qui est un lieu un peu vierge de ce point de vue, que d’aller dans un endroit où l’offre est considérable », comme New York, avec ses musées de renommée mondiale comme le MoMA ou le Whitney Museum. Serge Lasvignes a également souligné que « dans le domaine de l'art contemporain, l'Amérique, c'est crucial », « nous sommes complètement imprégnés de culture américaine ».

L'attractivité planétaire de la marque et de la collection du Centre Pompidou

Jersey City, située face à Manhattan, est considérée comme une ancienne ville industrielle en pleine transformation depuis les années 1980. Par rapport à la question du financement, la ville de Jersey prendra en charge la création du lieu, son exploitation et les coûts associés. Quant au Centre Pompidou, il apportera sa marque, sa collection et son savoir-faire, mais obtiendra aussi une compensation financière.

Selon le président du Centre Pompidou, l’ambition du projet consiste à utiliser la culture comme un levier pour « enrichir l’image » de la ville, mais aussi de ne pas négliger la dimension sociale pour « développer une collectivité et faire en sorte que les gens vivent mieux ensemble ». Et au niveau international, « la stratégie consiste ne pas être spectateur passif, mais à s’inscrire dans ce mouvement de globalisation de l’art contemporain, en nous rendant nous-mêmes sur un certain nombre de scènes. »

Le nouveau projet culturel du Centre Pompidou

En janvier 2021, l’annonce d’une fermeture totale du Centre Pompidou-Paris entre 2023 et 2027 avait provoqué un coup de tonnerre dans le monde de l’art. Auprès de RFI, Serge Lasvignes avait esquissé « un nouveau projet culturel » doté de « quatre axes stratégiques » pour sa réouverture et son 50e anniversaire en 2027, dont « être capable d’être un opérateur culturel global ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail