Le grand artiste El Anatsui à la Conciergerie de Paris

L’artiste ghanéen El Anatsui à la Conciergerie de Paris.
L’artiste ghanéen El Anatsui à la Conciergerie de Paris. © Benjamin Gavaudo / Centre des monuments nationaux

À Paris, la Conciergerie accueille le plasticien El Anatsui avec une installation propice à la méditation, intitulée « En quête de liberté ». L'artiste ghanéen, si connu en Afrique, a reçu carte blanche des monuments nationaux pour créer et présenter son œuvre dans le cadre de la Saison Africa 2020. L'exposition s'admire jusqu' au 14 novembre 2021.

Publicité

À 76 ans, El Anatsui est un des artistes contemporains africains les plus respectés. Mondialement reconnu, depuis qu’il a reçu le Lion d’or de la Biennale de Venise en 2015 pour l’intégralité de son œuvre, il a connu la gloire avec ses assemblages complexes de matériaux recyclés.

Des sculptures en forme de pièces de « tissus », sortes de tapisseries monumentales et légères, réalisées à partir de « matériaux pauvres », des capsules de bouteilles, aplaties, pliées, reliées entre elles par des fils de cuivre comme autant d'immenses patchworks colorés.

« En quête de liberté », détail de l'installation, 2020. El Anatsui.
« En quête de liberté », détail de l'installation, 2020. El Anatsui. © Eric Sander - CMN

À la Conciergerie, dans l'ancienne résidence des rois de France devenue prison au moment de la Révolution, El Anatsui a créé six grands drapés métalliques insérés dans les cheminées monumentales, deux rivières hommage à la Seine et 50 rochers en résine. N'Goné Fall est la commissaire de la Saison Africa 2020 :

« Les deux mots qui revenaient en permanence dans sa tête étaient : silence et solennité. Il voulait vraiment que ce soit un lieu apaisant, où les gens peuvent s’asseoir sur ces roches calcaires, rêver, méditer, penser à l’histoire de ce bâtiment et de se projeter avec d’autres histoires plus personnelles. »

Plongée dans une lumière tamisée, rythmée par les piliers et les voûtes du monument, l'installation d’El Anatsui fait appel aux cinq éléments : l'eau, le vent, le bois, le métal et la pierre.

« En quête de liberté », détail de l'installation, 2020. El Anatsui.
« En quête de liberté », détail de l'installation, 2020. El Anatsui. © Eric Sander - CMN

► El Anatsui revisite la Conciergerie de Paris, jusqu’au 14 novembre 2021.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail