Vidéo

Festival de Cannes: Apichatpong Weerasethakul en un mot, un geste et un silence

L’artiste et cinéaste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, en lice au Festival de Cannes pour la Palme d’or 2021 avec « Memoria », avec Tilda Swinton et Jeanne Balibar.
L’artiste et cinéaste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, en lice au Festival de Cannes pour la Palme d’or 2021 avec « Memoria », avec Tilda Swinton et Jeanne Balibar. © Siegfried Forster / RFI

Son film Memoria, avec Tilda Swinton et Jeanne Balibar, est présenté ce jeudi 15 juillet en première mondiale au Festival de Cannes 2021. Il est en lice pour la Palme d’or. Par ailleurs, Apichatpong Weerasethakul, Palme d'or 2010 avec Oncle Boonmee, nous invite à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne (Rhône-Alpes) à explorer ses œuvres réalisées durant les vingt dernières années. En un mot, un geste et un silence, l’artiste et cinéaste thaïlandais nous parle des origines de sa créativité.

Publicité

► À lire aussi : Apichatpong Weerasethakul, l’artiste thaïlandais à la conquête de Cannes et de nos imaginaires

Periphery of the Night, exposition d’Apichatpong Weerasethakul à l’Institut d’Art Contemporain (IAC) à Villeurbanne/Rhône-Alpes, du 2 juillet jusqu’au 28 novembre 2021.

► À lire aussi : Ing K, cinéaste thaïlandaise: «Je lutte contre des menteurs puissants»

► À lire aussi : «Ten Years Thailand», quatre réalisateurs thaïlandais imaginent le futur

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail