Le rappeur marseillais Soprano s'engage pour l'éducation des enfants aux Comores

Soprano.
Soprano. © DR

C’est l’un des plus gros vendeurs de disques en France, l’une des personnalités préférées des moins de 20 ans. Soprano dévoile « Chasseur d’étoiles », son nouvel album. Mais le chanteur marseillais, originaire des Comores, est aussi un homme engagé auprès de la population de l’archipel de l’océan Indien. 

Publicité

Chanteur et homme d’affaire, Soprano est aussi ambassadeur de l’Unicef, le Fonds des Nations unies pour l’Enfance, et à travers sa fondation, il s’est lancé dans la reconstruction de quatre écoles dévastées par un cyclone il y a deux ans aux Comores. 

« Je suis juste un amoureux des Comores, enfant des Comores, un citoyen du monde qui veut essayer d’aider comme il peut le pays de ses parents, ce magnifique pays et ce magnifique peuple », confie Soprano. Pour Soprano, 42 ans, l’éducation, c’est le moyen d’atteindre ses rêves. Le chanteur rentre des Comores où il a inauguré une des écoles réhabilitées : « Les enfants étaient super heureux. On espère que grâce à cette école, ils puissent bien travailler, bien apprendre. Ce serait magnifique. Il y en a beaucoup qui ont baissé les bras, qui ne croient plus à leurs rêves. Ils se disent que peut-être, c’est impossible d’atteindre les étoiles. Mais oui, on peut les atteindre et se donner la force de construire quelque chose de magnifique aussi dans le futur ». Aux Comores, plus de 1 300 enfants devraient bénéficier de l’engagement de l’Unicef et de la fondation de Soprano.

Les prochains mois s’annoncent chargés pour le rappeur puisqu'une tournée des stades est prévue en 2022 avec cet album Chasseur d’étoiles. Un album qui n’est pas que légèreté. Soprano aborde le thème du racisme pour la première fois dans Racine et Roi Lion est un hommage à son père, mort de la Covid-19 aux Comores. Depuis, Soprano ne supporte plus les discours anti-vaccins.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail