France/Energie

En France, le prix d’achat de l’électricité solaire va baisser

Les ministères de l'Ecologie et de l'Economie espèrent qu'à la fin de l'année il y aura en France des panneaux solaires pour une puissance totale de 850 MW.
Les ministères de l'Ecologie et de l'Economie espèrent qu'à la fin de l'année il y aura en France des panneaux solaires pour une puissance totale de 850 MW. Reuters/Tyrone Siu

Vendre de l'électricité solaire va devenir moins intéressant en France. A partir du 1er septembre, EDF va racheter 12% moins cher le kilowatt/heure d'électricité produite par panneaux solaires. Décision du gouvernement français qui fixe les tarifs et qui entend ainsi lutter contre les effets d'aubaine.

Publicité

Le prix d'achat de l'électricité solaire en France était tellement intéressant que beaucoup d'opérateurs se sont lancés dans le secteur. Encouragés d'ailleurs par l'Etat.

Mais le prix des installations solaires ayant beaucoup baissé, avec la production de panneaux photovoltaïques en Chine, le gouvernement estime aujourd'hui qu'il faut revoir les prix d'achat de cette électricité à la baisse. Car un kilowatt trop cher se ferait ressentir à terme sur la facture du consommateur.

L'Allemagne et l'Espagne, grands producteurs d'électricité solaire ont d'ailleurs aussi diminué leurs tarifs. En France, la baisse sera de 12%, sauf pour les particuliers qui ont de petites installations, ils ne seront pas pénalisés.

Le gouvernement remet-il pour autant en cause sa volonté de développer les énergies renouvelables ? Pas du tout, assurent les ministères de l'Ecologie et de l'Economie. Ils espèrent qu'à la fin de l'année, il y aura en France des panneaux solaires pour une puissance totale de 850 MW. On restera toutefois très loin de l'Allemagne, qui devrait en compter jusqu'à 7 Gigawatt, presque 10 fois plus.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail