Accéder au contenu principal
Économie

Le Qatar poursuit ses emplettes en France

Tour située à Doha, au Qatar, imaginée par l'architecte français Jean Nouvel
Tour située à Doha, au Qatar, imaginée par l'architecte français Jean Nouvel REUTERS/Ateliers Jean Nouvel/CTBUH/Handout
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Qatar poursuit son implantation dans l'immobilier de luxe en France. Un investisseur de l'émirat rachète quatre palaces tandis que l'immeuble qui abrite le quotidien le Figaro passe aussi en possession d'un originaire du Qatar.

Publicité

On ne connait pas encore l'identité de l'investisseur du Qatar qui rachète le concorde Lafayette et l'hôtel du Louvre à Paris, l'hôtel Martinez à Cannes ou le palais de la Méditerranée à Nice. Mais les deux acquéreurs possibles appartiennent à la famille régnante de l'émirat qui est aussi le principal investisseur mondial dans l'hôtellerie de luxe. La transaction porterait sur un montant de 700 à 750 millions d'euros.

Ces palaces « français » ne l'étaient déjà plus depuis longtemps puisque le vendeur est le fonds américain Starwood Capital. Le Royal Monceau à Paris et le Carlton à Cannes ont aussi été rachetés par des Qatariens.

De plus, on apprend que l'immeuble situé sur le prestigieux boulevard Hausmann à Paris qui abrite le quotidien le Figaro, mais aussi des services de l'ambassade des États-Unis, vient d'être racheté par un ressortissant de l'émirat dont on ne connait pas non plus l'identité. Les 23 000 mètres carrés de cet immeuble ont été négociés pour environ 300 millions d'euros.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.