Finance

L’action Facebook continue sa chute

Les écrans de l'immeuble du Nasdaq reflètent la chute de l'action Facebook, ce 16 août 2012.
Les écrans de l'immeuble du Nasdaq reflètent la chute de l'action Facebook, ce 16 août 2012. REUTERS/Lucas Jackson

L’action Facebook a clôturé ce jeudi 16 août 2012 sous les 20 dollars, à la bourse de Wall Street. Une très mauvaise nouvelle pour les actionnaires mais également pour la société : au total, depuis son lancement au mois de mai, l’action Facebook a perdu la moitié de sa valeur.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

C’est le déblocage de 271 millions de titres, ce jeudi, qui est à l’origine de cette nouvelle chute de l’action Facebook. Lors de son entrée en bourse, le 18 mai dernier, le géant des réseaux sociaux n’avait mis en vente « que » 421 millions d’actions. Le reste des titres était bloqué pour éviter d’inonder le marché.

Au total, ce sont cinq périodes de blocage qui ont ainsi été prévues, et la première s’achevait ce mercredi. Quelques heures plus tard, dès l’ouverture de Wall Street, l’action Facebook est partie à la baisse, passant sous les 19 dollars 70 avant de clôturer à 19 dollars 87, soit à peine plus de 50% de son prix de vente initial.

Conséquence de cette nouvelle chute, la capitalisation boursière de Facebook est tombée, elle aussi, à 42,5 milliards de dollars, contre une valorisation maximale de 104 milliards, toutes stock options comprises, lors de son introduction, au mois de mai.

Le problème est qu’au total, ce sont près de deux milliards d’actions supplémentaires qui vont être débloquées dans les neuf mois à venir, sur un marché qui a déjà du mal à absorber les titres, et qui risque donc une saturation totale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail