Argentine

Coup de poker du Trésor argentin sur le taux de change peso/dollar

Deux analystes se tiennent près d'un panneau indiquant les valeurs du peso argentin et du dollar américain.
Deux analystes se tiennent près d'un panneau indiquant les valeurs du peso argentin et du dollar américain. REUTERS/Enrique Marcarian

Le gouvernement argentin a opté pour une dévaluation brutale de sa monnaie, le peso, face au dollar, afin d'enrayer la chute de ses réserves de changes. L'économie argentine est en proie à une inflation élevée et les exportateurs réclamaient cette dévaluation afin de rétablir leur compétitivité.

Publicité

Le Trésor argentin, qui s'épuisait à piocher dans ses réserves de changes pour maintenir le cours du peso face au dollar, change de stratégie. Les réserves en devises sont passées de 50 milliards à moins de 30 milliards de dollars en trois ans.

Le gouvernement a donc décidé de laisser filer la monnaie nationale, qui a immédiatement perdu 14% en deux jours. Elle avait déjà perdu 24% en 2013. Il faut désormais 8 pesos au moins pour un dollar.

En raison de la forte inflation, qui a atteint 28% en 2013, les milieux économiques peinaient à suivre la hausse des prix et les exportateurs perdaient en compétitivité, en dépit d'une croissance appréciable de 5% par an.

Mais pour l'instant, l'incertitude sur le taux auquel le peso va finalement se stabiliser paralyse plutôt l'économie. Les Argentins, traumatisés par le souvenir de la grande crise de 2001, achètent du dollar sur le marché parallèle. E pour cela, ils sont prêts à payer plus de 12 pesos pour un dollar.

A (RE)LIRE : Argentine, les enjeux économiques des législatives

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail