Accéder au contenu principal
Canada

Canada: le cannabis bientôt coté en bourse?

Une fumeuse lors d'un rassemblement en faveur de la légalisation du cannabis, à Vancouver, au Canada, le 20 avril 2011.
Une fumeuse lors d'un rassemblement en faveur de la légalisation du cannabis, à Vancouver, au Canada, le 20 avril 2011. REUTERS/Ben Nelms
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les actions des entreprises qui commercialisent le cannabis au Canada connaissent un franc succès. Depuis le 1er avril, les Canadiens n'ont plus le droit de produire eux-mêmes leur marijuana thérapeutique ; ils doivent passer par ces nouveaux producteurs autorisés, aux méthodes industrielles.

Publicité

David McDonald connait plus le monde minéral que végétal. Cet entrepreneur dirige une société d'exploration minière au Québec. Mais ses prochains projets sont tout autres. « Le secteur minier étant ce qu’il est actuellement, on s’est dit que si on peut se diversifier dans la marijuana, on pourra probablement donner un bon rendement à nos actionnaires », explique-t-il.

Et si David McDonald est prêt à changer de secteur, c'est qu'il anticipe un marché en pleine expansion. Pour l'instant, seulement 37 000 Canadiens possèdent une autorisation d'achat, mais on estime qu'ils seront 450 000 en 2024, pour un marché de plusieurs milliards de dollars. « On sait que pour les gouvernements, quels qu’ils soient, avec les dettes astronomiques, c’est une possibilité de revenus, de taxes, énorme. Si ce ne sera peut-être pas de mon vivant, il est évident que la marijuana va être légalisée », assure David McDonald. Et à ce moment-là, il sera prêt. Il espère racheter plusieurs petits producteurs d'ici un an.

Mais cette industrialisation ne plait pas aux ardents défenseurs de la légalisation, comme Hugo Saint-Onge, qui milite au Bloc Pot, un parti politique pro-légalisation, depuis 1998. « Quand les Anglais ont pris le contrôle ici, ils ont donné le monopole à un producteur pour l’alcool. Beaucoup de personnes dans le milieu du cannabis craignent que ce monopole revienne pour le marché du cannabis », confie-t-il. Pour l'instant, seulement 12 entreprises se partagent tout le marché canadien.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.