Accéder au contenu principal
ITALIE

Près de 10,5 millions d'Italiens gagnent moins de 973 euros par mois

Dans les locaux d'une association caritative à Rome.
Dans les locaux d'une association caritative à Rome. AFP PHOTO / ANDREAS SOLARO
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Avec la crise qui se prolonge, l'Italie compte de plus en plus de personnes en difficulté économique. En 2013, le nombre d'Italiens vivant avec moins de 973 euros par mois - soit le seuil en-dessous duquel un individu est considéré comme « pauvre » par les organismes de statistiques - a bondi de près d'un million. Ils sont désormais dix millions et demi en situation de pauvreté dans le pays.

Publicité

Après deux ans de récession économique, l'Italie comptait en 2013 dix millions et demi de personnes considérées comme pauvres, soit 16,5 % de la population. Les chiffres ont été révélés ce lundi par l'Institut national de la statistique italien, Istat. Parmi eux, six millions étaient dans une situation de pauvreté absolue - ce qui signifie que 10 % des Italiens n’avaient pas accès aux biens et services les plus essentiels.

En 2012, la pauvreté absolue concernait 8 % de la population. Le nombre de personnes en grande difficulté a donc augmenté de près d'un million en seulement un an. Les familles nombreuses sont les plus touchées par cet appauvrissement : la pauvreté absolue progresse plus vite pour les familles de trois enfants ou plus que pour les familles plus restreintes, indique l'Istat.

L’augmentation de la pauvreté se constate également au niveau géographique, avec un Sud fortement défavorisé sur le plan économique par rapport au Nord. La situation pourrait encore s'aggraver cette année : le chômage, qui touchait moins de 8 % de la population active avant la récession, en 2011, atteint désormais les 12,5 %.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.