Accéder au contenu principal
France

La France veut mieux tirer profit du tourisme

Paris et la région Ile-de-France sont les destinations privilégiées des touristes.
Paris et la région Ile-de-France sont les destinations privilégiées des touristes. DR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Si la France est la première destination touristique au monde, elle n'est que troisième en terme de recettes perçues, derrière les Etats-Unis et l'Espagne. En 2012, les touristes français et étrangers ont tout de même dépensé 149 milliards d'euros, un tiers de ces dépenses ont été réalisées par les visiteurs étrangers.

Publicité

Le tourisme en France représente 7% de la richesse nationale, et une priorité pour le gouvernement qui veut faire de la France la première destination au monde en terme de fréquentation - elle l'est déjà avec 83 millions de touristes accueillis en 2012 - mais aussi en terme de recettes.

Elle peut compter sur ses diverses régions. Trois sont particulièrement prisées, l'Ile-de-France tout d’abord : avec Paris, le Louvre, Notre-Dame, le château de Versailles, les différents musées et les parcs d'attractions. La région francilienne bénéficie aussi des revenus des aéroports et des dépenses des touristes. Cette région ne représente pourtant qu’une étape pour certains étrangers qui veulent découvrir la France dans son ensemble.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la région Rhône-Alpes attirent également les touristes en masse.

A elles seules, ces trois régions captent la moitié des dépenses touristiques. Elles sont dotées d'infrastructures pouvant répondre aussi bien aux besoins de loisirs que d'affaires. En six ans, les dépenses des touristes ont progressé de 17% sur le plan national, et même de 24% en Corse, grâce au transport qui constitue le premier poste de dépenses, et à l’hébergement qui s’est diversifié.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.