Accéder au contenu principal
Google / Santé et médecine

Etats-Unis : Google finance la lutte contre les pharmacies illégales

Google veut  empêcher les pharmacies  illégales d'utiliser son réseau publicitaire en ligne.
Google veut empêcher les pharmacies illégales d'utiliser son réseau publicitaire en ligne. Getty Images/E+/Savushkin
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Le géant de l'internet Google va payer 250 millions de dollars par an pendant cinq ans pour financer la lutte contre la vente illégale de médicaments en ligne. Une mesure pour mettre fin à des poursuites d'actionnaires qui l'accusaient de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour empêcher les pharmacies illégales d'utiliser son réseau publicitaire en ligne.

Publicité

Accusé de ne pas avoir pris toutes les mesures pour empêcher les pharmacies illégales d'utiliser son réseau publicitaire aux Etats-Unis, Google s'engage. Déjà épinglé par les autorités américaines sur ce point, le géant de l'internet a déjà versé 500  millions de dollars pour échapper aux poursuites judiciaires. Cette fois, sous la pression de ses actionnaires, Google va financer à hauteur de 250 millions de dollars sur cinq ans la chasse aux publicités pour les pharmacies illégales sur son site.

La vente des médicaments en ligne est devenue un vrai problème de santé publique. Quelques clics suffisent pour acheter à peu près n'importe quel médicament partout dans le monde. Or 6 % à 15 % du marché mondial de médicaments relèvent de la contrefaçon, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Et les pharmacies illégales sur internet sont un moyen d'écoulement facile de cette marchandise. Dans le cas de Google, c'est le programme qui permet d'afficher des publicités en rapport avec les recherches effectuées par l'internaute qui est en cause.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.