FRANCE

Grève à Air France: le bras de fer se poursuit

La compagnie Air France la compagnie recommande à ses clients ayant réservé un vol d'ici au 30 septembre de reporter leur voyage.
La compagnie Air France la compagnie recommande à ses clients ayant réservé un vol d'ici au 30 septembre de reporter leur voyage. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Au neuvième jour de la grève des pilotes, les aéroports français devraient encore fonctionner au ralenti. Air France prévoit d'assurer mercredi 46% de ses vols. Ce mardi, seuls 48 % des vols sont assurés par la compagnie. La proposition de la direction, hier, de suspendre jusqu'à la fin de l'année le projet de filiale à bas coût Transavia Europe, n'a en effet pas satisfait les grévistes.

Publicité

Malgré les efforts d’Air France pour assurer un maximum de vols, plus de la moitié des avions de la compagnie devraient rester au sol ce mardi. Le taux de pilotes grévistes est estimé à 57% pour la journée. Le SNPL, syndicat majoritaire des pilotes a encore étendu son préavis de grève, qui court désormais jusqu'au 30 septembre.

Une sortie de crise avait semblé se profiler lundi. Mais la proposition de la direction de suspendre jusqu’à la fin de l’année le projet d'extension en Europe de Transavia n’a pas satisfait les grévistes. Ils réitèrent leurs demande de contrat unique pour tous les pilotes du groupe.

Le président de la compagnie a aussi prévenu que si aucun accord n’intervenait avec les syndicats, il serait contraint de retirer le projet. Ce matin encore le Premier ministre Manuel Valls a appelé à cesser la grève qui coûte à Air France 20 million d’euros par jour. Sans succès. Au contraire le mouvement se radicalise car le SNPL affirme avoir désormais le soutien des syndicats des autres catégories de salariés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail