France

Salon de l’auto: la voiture électrique, plus qu’un véhicule branché

Parmi les nombreux véhicules électriques, les visiteurs du Salon de l'automobile de Paris pourront découvrir la Tesla Model S.
Parmi les nombreux véhicules électriques, les visiteurs du Salon de l'automobile de Paris pourront découvrir la Tesla Model S. REUTERS/Benoit Tessier
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce samedi 4 octobre, le Salon de l’automobile ouvre ses portes au public dans le sud de Paris. Parmi les nouveaux modèles présentés, la voiture électrique joue les vedettes et affiche de nouveaux atouts.

Publicité

En 2012, le constructeur français Renault a mis sur le marché la voiture électrique Zoé, et en a vendu 20 000 à ce jour. Aujourd’hui, l’objectif de la marque est d’élargir ce marché en démocratisant les véhicules 100% électrique.

« On se rend compte que Renault avait lancé des véhicules électriques il y a deux ans mais qu’aujourd’hui, il y a d’autres constructeurs qui se lancent sur le marché, constate Julien Cordevet de Renault France. Ça c’est une excellente nouvelle, ça veut bien dire que plus on sera nombreux, plus le grand public et les clients vont en entendre parler. Et le deuxième point important je pense, c’est plus il y aura de véhicules vendus, quelque soit la marque d’ailleurs, plus il y aura de bornes publiques. Ça aussi c’est un véritable enjeu. »

L'enjeu de l'autonomie

La Renault Zoé dispose d’une autonomie de 130 km par jour. La marque américaine Tesla Model S, offre, quant à elle, plus de kilométrage.

« C’est une voiture qui va vous permettre de voyager sur de grands trajets, vu qu’elle offre une autonomie de 500 km, parce qu’on a maintenant sur l’autoroute des bornes que l’on appelle "super chargeur", elles sont positionnées sur l’autoroute, explique Timothée Ashman de Tesla Motors. D’ici la fin de l’année, vous pourrez parcourir l’intégralité du territoire français, avec nos stations. Ce sont des stations qui rechargent 50 % de la batterie en à peu près 25 minutes. »

La voiture du XXIe siècle sera-t-elle résolument électrique ? En tout cas, l’Etat en fait la promotion en France, avec un bonus écologique de 6 300 euros d’aide pour les acquéreurs.

A consulter: le site du Mondial 2014 de l'automobile

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail