Accéder au contenu principal
UE

Climat, budget: délicates négociations européennes à Bruxelles

Les dirigeants européens se retrouvent en sommet à Bruxelles ce 23 et 24 octobre 2014.
Les dirigeants européens se retrouvent en sommet à Bruxelles ce 23 et 24 octobre 2014. rnw.nl
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Au lendemain de l'investiture de la nouvelle Commission présidée par Jean-Claude Juncker, un nouveau sommet européen a lieu à Bruxelles, ce jeudi 23 octobre. Au menu des discussions entre les chefs d'Etat et de gouvernement, le plan d'action de l'Union européenne sur le climat dans la perspective de la conférence de Paris qui aura lieu l'an prochain. Il est également question du renforcement de la lutte contre l'épidémie de fièvre Ebola, et bien sûr d'économie.

Publicité

Sur le même sujet, l'émission Décryptage à partir de 17h10 TU sur RFI

40 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre par rapport à leur niveau de 1990 : c'est l'engagement pour 2030 que devrait prendre l'Union européenne, à l'issue de ce sommet de deux jours. Le but est de parvenir à limiter à 2 degrés la hausse globale des températures.

Pour y parvenir, il faudrait réduire l'émission de ces gaz à un niveau compris entre 80 % et 95 % en 2050. Le choix retenu par les Vingt-Huit est celui de la fourchette basse, et c'est le rapport du Giec de 2009 qui a servi de support à cette décision.

S'il n'y a pas un accord à Bruxelles, entre les pays les plus avancés sur cette question, comment convaincre les Chinois ou les Américains, ou des pays plus pauvres qui s'interrogent sur leurs capacités à respecter un certain nombre d'engagements?

François Hollande sur le climat

Mais entretemps, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat a publié un nouveau rapport. C'était cette année. Un rapport qui concluait que le rythme du réchauffement climatique s'accélérait et qu'il fallait encore plus accentuer les efforts, plutôt que de se contenter du minimum.

Pourtant, si l'on en croit les documents de travail qui ont fuité avant ce sommet, c'est bien ce choix - celui du minimum -, qu'a fait l'Union européenne. Un signal plutôt ambigü envoyé aux partenaires internationaux, un an avant la Conférence mondiale sur le climat organisée à Paris.


 ■ Les Vingt-Huit au chevet de la croissance

Il ne sera pas seulement question de climat lors de ce Conseil européen de Bruxelles. Vendredi, les questions économiques seront aussi abordées. Lors de leur dernière rencontre, les Vingt-Huit avaient surtout parlé des institutions et des nominations pour la prochaine législature. Ce sera encore le cas cette fois-ci pour accueillir Jean-Claude Juncker, président d'une Commission fraîchement investie par le Parlement, mais pas seulement.

Car entretemps, les craintes se sont matérialisées autour d'un chiffre : le zéro. Zéro comme la croissance dans la zone euro au deuxième trimestre. Zéro comme le chiffre dont l'inflation européenne se rapproche dangereusement, avec 0,3 % en rythme annuel.

L'objectif de la France, c'est que la croissance soit prioritaire. Et rien ne nous fera dévier de cet objectif. (...) La croissance parce que c'est l'emploi, la croissance parce que c'est l'avenir de l'Europe

François Hollande sur le budget

C'est pour tenter de trouver des solutions qu'une rencontre spécifique des dirigeants de la zone euro est prévue lors de ce sommet. Ce n'est pas encore la panique, mais c'est l'inquiétude et de nombreux pays, la France en tête, réclament de l'investissement pour relancer l'activité. Une initiative franco-allemande est en cours de constitution, et Jean-Claude Juncker a lui-même évoqué un plan de 300 milliards d'euros. Mais les gardiens de l'orthodoxie budgétaire seront là eux aussi, et il y a fort à parier qu'ils demanderont que tout cela se fasse à budget constant.

Du budget, il en sera aussi question en ce qui concerne les Etats membres, et la France ne sera pas épargnée. François Hollande tentera à nouveau de convaincre ses partenaires du bien-fondé du déficit public français, quelques jours avant l'avis redouté de la Commission européenne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.