France

Loi Macron: le texte modifié et amendé passe devant les députés

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a présenté le 10 décembre 2014 son projet de loi sur la croissance et l'activité.
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a présenté le 10 décembre 2014 son projet de loi sur la croissance et l'activité. REUTERS/Lionel Bonaventure/Pool

Le projet de loi Macron sur la croissance et l'activité économique passe à partir de ce lundi 26 janvier l'épreuve du feu avec l'examen par les députés d'un texte modifié et amendé par une commission spéciale. Deux points restent toujours âprement discutés : le travail du dimanche et la libéralisation des professions juridiques.

Publicité

Pas moins de 495 modifications au texte initial proposé par le ministre de l'Economie Emmanuel Macron ont été adoptées par la commission spéciale avant son passage devant l'ensemble des députés.

Le travail du dimanche dans les commerces a ainsi fait l'objet d'un compromis, laissant aux élus locaux la décision du nombre de dimanche travaillé avec un maximum fixé à 12 dans l'année. Exception pour les zones touristiques et certaines gares qui pourront ouvrir tous les dimanches. Des amendements sont également intervenus sur la réforme des professions réglementées du droit afin de désamorcer la bronca des intéressés.

Mais ce projet de 200 articles comprend aussi tout un catalogue de mesures destinées à dynamiser l'économie française.

Les opposants de gauche, frondeurs du PS ou écologistes, comme les opposants de droite au projet de loi Macron, espèrent bien obtenir de nouvelles avancées lors de la discussion en séance publique. Mais à condition que ce soit dans leur direction, c'est-à-dire plus de régulation et moins d'austérité pour les uns, plus de libéralisation pour les autres.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail