Accéder au contenu principal
France

Loi Macron: les députés frondeurs dénoncent un texte libéral

Le ministre de l'Economie Manuel Macron devant l'Assemblée nationale, ce lundi 26 janvier 2015.
Le ministre de l'Economie Manuel Macron devant l'Assemblée nationale, ce lundi 26 janvier 2015. REUTERS/Christian Hartmann
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'Assemblée nationale a commencé à examiner lundi 26 janvier le très controversé projet de loi Macron de modernisation de l'économie. Un texte libéral, dénoncé comme tel par la minorité des socialistes frondeurs, au lendemain de la victoire de Syriza en Grèce.

Publicité

« Cette loi permettra de nous prouver à nous-mêmes que nous sommes capables de bouger, que nous ne sommes prisonniers d’aucun dogme, que nous reprenons notre destin en main. » Les premiers mots d'Emmanuel Macron, presque grandiloquents, ont été prononcés dans un hémicycle presque vide. La loi Macron, censée libérer l'économie française, a surtout libéré les frondeurs socialistes. Ils voteront contre si le texte reste en l'état, en particulier sur le travail du dimanche.

Et au lendemain de la victoire de Syriza en Grèce, le député Christian Paul relève un anachronisme. « Il y a une sorte de paradoxe étonnant de voir à un moment où en Grèce c’est quand même un vent d’espoir, et puis ici, de gaspiller autant d’énergie pour débattre d’une loi d’inspiration libérale où la gauche est à contre-emploi », a dit le député.

Il y a Syriza, mais il y a aussi « l'esprit du 11 janvier », après les attentats, qui pourrait peser sur ces deux semaines de débat. Prendre un peu de hauteur, éviter l'opposition stérile. L'UMP et libéral Hervé Mariton votera cette loi qu'il approuve. « Plus que jamais, les Français sont attachés à ce qu’on sorte d’un jeu de rôles, à ce qu’on soit cohérent, qu’on n’insulte pas aujourd’hui ce qu’on a pu adorer hier et ce que probablement nous ferions demain », estime-t-il. Hervé Mariton pourtant est bien minoritaire à l'UMP. La loi Macron divise la droite aussi bien que la gauche.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.