Accéder au contenu principal
France / Inde

Vente du Rafale: Le Drian en Inde pour débloquer les négociations

Un avion Rafale.
Un avion Rafale. REUTERS/Charles Platiau
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Après Abu Dhabi dimanche, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian doit se rendre ce lundi et demain, mardi, en Inde pour tenter de faire avancer le contrat de vente de 126 Rafale. Les négociations commencées il y a trois ans piétinent.

Publicité

Fort du premier contrat à l’exportation de 24 Rafale conclu avec l’Egypte, le ministre français de la Défense voudrait bien faire avancer les négociations avec l’Inde. Les discussions portent sur l’achat de 18 avions de combat Dassault fabriqués en France et 108 Rafale fabriqués sur place par le groupe public d’armement indien. L’objectif est d’obtenir une réponse claire lors de la visite en France du Premier ministre indien Narendra Modi en avril prochain.

Tout d’abord, le gouvernement indien souhaite réexaminer la question du coût à long terme du Rafale avant de prendre une décision. Mais surtout, la négociation achoppe sur la responsabilité du constructeur pour les appareils qui seraient fabriqués par le groupe indien. Contrairement aux exigences indiennes, Dassault refuse d’endosser les problèmes qui surviendraient sur les appareils qu’il n’aurait pas fabriqué lui-même.

L’appel d’offres ouvert par l’Inde en 2007 s’est conclu en 2012 par l’ouverture de négociations exclusives avec Dassault, mais depuis les négociations s’éternisent.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.