Economie / Allemagne

Nucléaire: Areva taille dans ses effectifs en Allemagne

Les sites allemands vont être particulièrement touchés par le plan d'économies du géant français du nucléaire.
Les sites allemands vont être particulièrement touchés par le plan d'économies du géant français du nucléaire. Getty Images/Christophe Lehenaff

Le géant français du nucléaire a lancé un vaste plan d'économies après avoir enregistré des pertes record. Il compte supprimer 1 500 postes sur plus de 5 000 en Allemagne.

Publicité

L'Allemagne est très affectée par le plan d'économies d'Areva avec la suppression de quasiment un tiers de ses effectifs. Areva comptait 5 100 collaborateurs en Allemagne, parmi les plus nombreux au monde et répartis sur huit sites, avec des activités très variées : du négoce du minerai d'uranium à la fabrication et à l'assemblage du combustible ; dans l'ingénierie des réacteurs, leur contrôle et leur maintenance. Erlanger et Karlstein abritent même les plus puissants simulateurs mondiaux de réacteurs !

On ne sait pas encore précisément quels sites seront affectés par les suppressions d'emploi. Mais après la décision de Berlin d'abandonner le nucléaire, il y a quatre ans, suite à la catastrophe de Fukushima, les activités allemandes d'Areva dans le nucléaire sont beaucoup moins stratégiques qu'autrefois, surtout dans un contexte de crise financière pour le groupe français.

Areva devrait conserver ses activités dans les énergies renouvelables où il a beaucoup investi en Allemagne, avec deux sites de fabrication de pales et de turbines d'éoliennes, dans le nord du pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail