Economie

Les investissements étrangers en France progressent de 8% en 2014

Manuel Valls, le 31 janvier 2015 à Shanghai, où il a réitéré son appel aux investissements en France.
Manuel Valls, le 31 janvier 2015 à Shanghai, où il a réitéré son appel aux investissements en France. AFP PHOTO / POOL / JOHANNES EISELE

Les investissements étrangers en France ont progressé de 8 % en 2014 et ils sont à l'origine de la création de 20 000 emplois. Le gouvernement se félicite de l'attractivité retrouvée de la France qui contredit une image que l'on pensait dégradée auprès des investisseurs.

Publicité

L'année dernière, les investisseurs étrangers ont participé à 740 projets économiques, ce qui a permis la création de 20 000 emplois et d'en préserver près de 10 000. Une augmentation de 8 % des investissements étrangers qui vient après trois ans de stagnation.

Près d'un tiers de ces investissements portent sur des activités industrielles, loin devant les fonctions recherche et développement. Ils proviennent à 60 % de l'Union européenne, Allemagne, Royaume-Uni, Italie. Mais aussi des Etats-Unis qui est le premier pays investisseur en France, avec 19 % du total. L'Asie représente 12 % des investissements étrangers en France, dont 6 % d'investissements japonais. Car contrairement à une idée reçue, la Chine investit encore relativement peu dans l'Hexagone.

Le ministre des Affaires étrangères et du développement international Laurent Fabius se félicite que le « french bashing », ce dénigrement systématique de la France, recule, confirmant son attractivité. Actuellement, plus de 20 000 entreprises étrangères sont implantées en France. Elles emploient 2 millions de personnes, soit 12 % des salariés, et elles assurent 30 % des exportations de la France vers l'étranger.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail