France/ Aéronautique

Succès commercial pour le 51e salon aéronautique du Bourget

La 51e édition du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) du Bourget se déroule du 15 au 21 juin 2015.
La 51e édition du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) du Bourget se déroule du 15 au 21 juin 2015. REUTERS/Pascal Rossignol
Texte par : RFI Suivre
2 mn

On attend 180 000 visiteurs grand public ce week-end au salon aéronautique du Bourget. Mais au-delà de la fréquentation, le succès de cette manifestation se mesure aussi à la pluie de contrats qui s'est abattue sur Le Bourget pendant les journées réservées aux professionnels.

Publicité

Le patron d'Airbus, Fabrice Brégier, a reconnu sobrement que la tendance du marché était favorable. Et pour cause, le constructeur européen a enregistré 421 commandes, options ou intentions d'achat, dont 124 commandes fermes pour 50 milliards d'euros, pendant les journées professionnelles du salon.

L'américain Boeing n'est pas en reste avec 331 commandes, dont 154 fermes pour 44 milliards d'euros. Outre les deux géants de l'aéronautique, les fabricants d'avions régionaux ne repartent pas les mains vides. Le brésilien Embraer a engrangé 4,7 milliards d'euros de commandes et le franco-italien ATR près de 1,7 milliard d'euros.

Manque de main-d'oeuvre

Dans ce contexte, tous les espoirs sont permis pour ce secteur industriel : dans les 20 ans à venir, le marché est estimé par Airbus à 32  000 ventes d'appareils à des compagnies aériennes, soit environ 4 500 milliards d'euros. L'hypothèse haute, avancée par Boeing, est même de 38 000 unités pour une valeur de 5 000 milliards d'euros.

Le problème des constructeurs est plutôt, en Europe notamment, l'augmentation des cadences de production et la pénurie de personnels qualifiés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail