Accéder au contenu principal
France

France: malgré la croissance nulle, Michel Sapin reste optimiste

Michel Sapin à Bruxelles le 7 Mai 2015.
Michel Sapin à Bruxelles le 7 Mai 2015. Reuters/Eric Vidal
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'Institut national de la statistique (Insee) vient de rendre publics les chiffres de la croissance au deuxième trimestre. Ils sont moins bons que prévus. La croissance stagne en effet au deuxième trimestre : 0%, au lieu des 0,3% annoncés.

Publicité

Plusieurs facteurs expliquent ces mauvais chiffres. D'abord, la consommation des ménages a nettement ralenti. Les dépenses d'énergie notamment se sont repliées de 2.2%. En recul aussi, l'investissement des entreprises.

Mais il faut relativiser cette annonce. D'abord, les chiffres du premier trimestre ont été un peu corrigés à la hausse. Un bon signe d'après le ministre des Finances Michel Sapin, invité ce matin sur France Inter.

« Nous avons aujourd'hui acquis 0,8% de croissance au cours de cette année. C'est la première fois depuis trois ans que nous avons un chiffre de cette nature. Ce qui veut dire qu'au-delà des à-coups d'un trimestre sur l'autre, la France est en reprise d'activité. »

D'autre part, plusieurs chiffres sont encourageants. Les exportations sont nettement en hausse. Et des emplois ont été créés dans le secteur marchand : 27 000 en trois mois, soit la hausse la plus importante depuis 2011. Michel Sapin affiche son optimisme pour la fin de l'année : « J'avais fixé comme objectif de croissance 1% pour 2015, cet objectif de 1% sera atteint. C'est beaucoup plus que les années précédentes, mais c'est encore insuffisant. C'est pour cela qu'il faudra continuer. »

Au deuxième trimestre c'est sur l'ensemble de la zone euro que la croissance s'est ralentie : elle est passée de 0,4 à 0,3%.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.