Accéder au contenu principal
CHINE/ FINANCES

Pékin débloque 90 milliards d'euros pour stimuler son économie

La Banque centrale de Chine a décidé de renforcer les capitaux de deux institutions financières clés de son économie.
La Banque centrale de Chine a décidé de renforcer les capitaux de deux institutions financières clés de son économie. REUTERS/Tyrone Siu
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Chine a injecté ce mercredi d’importantes liquidités dans son système bancaire pour soutenir l’activité économique. Elle a renfloué à hauteur de 90 milliards d'euros deux banques majeures.

Publicité

Face à une conjoncture économique morose, la Chine sort l’artillerie lourde en puisant dans ses énormes réserves de change, estimées à 3 380 milliards d'euros. La banque centrale a décidé de renforcer les capitaux de deux institutions financières-clés de l’économie : la banque chinoise du développement et la banque d’import-export, dont la mission est d’accorder des prêts aux entreprises exportatrices et au secteur des infrastructures.

L’objectif est donc de soutenir l’activité économique qui ralentit depuis un an et demi. Pékin vise pour cette année une croissance de 7 %, la plus faible depuis un quart de siècle. Pour faire face à cette situation, la Banque centrale de Chine a multiplié ces derniers mois les mesures d'assouplissement monétaires, sans réel succès.

Elle a abaissé à quatre reprises ses taux d'intérêt, dévalué sa monnaie et réduit plusieurs fois les ratios de réserves obligatoires des banques, pour les inciter à prêter davantage. Mais pour les économistes, ces mesures n’ont pas réussi à booster l'activité. La plupart des fonds libérés par le biais de ces assouplissements monétaires sont allés vers des institutions financières qui ont gonflé ensuite les marchés boursiers déconnectés de l'économie réelle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.