Accéder au contenu principal
Aéronautique

Airbus défie Boeing sur le territoire américain

Travaux de maintenance sur un Airbus.
Travaux de maintenance sur un Airbus. AFP PHOTO / REMY GABALDA
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Airbus vient chasser sur les terres de son grand rival, l'américain Boeing. L'avionneur européen inaugure ce lundi 14 septembre sa première ligne de production aux Etats-Unis. Et c'est à Mobile dans l'Alabama qu'Airbus va poser ses valises.

Publicité

Le géant européen de l'aéronautique, Airbus, inaugure ce lundi 14 septembre en Alabama, son premier site d'assemblage aux Etats-Unis. Cette usine est la seconde du groupe hors d'Europe après celle de Tianjin en Chine. « C'est un grand jour », s'est enthousiasmé Fabrice Brégier, directeur exécutif d’Airbus, drapeau américain sur le revers de sa veste, à l'inauguration de l'usine d'assemblage du groupe européen à Mobile, dans l'Alabama. « C’est l'évènement le plus significatif de l’histoire de l’aéronautique », a-t-il ajouté.

Cet investissement d’un montant de 600 millions de dollars doit accélérer la percée commerciale d’Airbus aux Etats-Unis et rapprocher l’avionneur de ses plus gros clients. C’est aussi un tournant stratégique : la part des Airbus assemblés dans le pays va ainsi augmenter et met le groupe européen à l’abri des aléas des taux de change, la devise du marché de l’aviation étant le dollar.

Mais c’est aussi un signal politique. Pour Airbus, il s’agit de « s’américaniser » et de prouver au Pentagone, premier acheteur d’équipement militaire au monde, qu’il peut compter sur le groupe pour fabriquer du « made in USA ». L’usine prévoit de produire dès 2017 quatre A320 par mois, l’idée étant de détrôner le B737 du groupe américain Boeing, sur ses propres terres.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.