Accéder au contenu principal
Commerce

L'accord transpacifique adopté par 12 pays

Photo de famille des ministres du Commerce des 12 pays signataires de l'accord, à Atlanta, aux Etats-Unis, le 1er octobre 2015.
Photo de famille des ministres du Commerce des 12 pays signataires de l'accord, à Atlanta, aux Etats-Unis, le 1er octobre 2015. REUTERS/USTR Press Office
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Le TPP, en français le Partenariat transpacifique, va devenir une réalité. Douze pays engagés dans des négociations sur ce traité de libre-échange ont trouvé un accord après plusieurs années de négociations.

Publicité

Il aura donc fallu 7 ans et finalement une dernière session de négociations de 5 jours pour parvenir à un accord qu'il faut maintenant ratifier. Les 12 pays signataires, Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, Etats-Unis et Vietnam représentent 40% de l'économie mondiale.

Autant dire que cet accord pèse lourd et qu'il n'est pas anormal que les discussions aient pris du temps, chacun défendant ses intérêts. Il a fallu notamment discuter longuement des exportations de produits laitiers néo-zélandais vers le Canada ou des pièces détachées automobiles japonaises vers l'Amérique du Nord.

Barack Obama salue un bon accord pour les travailleurs américains. Il a maintenant 90 jours pour le faire accepter par le congrès, lequel ne pourra l'amender et devra le valider ou le refuser en bloc.

Ce n'est qu'une fois cette étape de la ratification passée, que le président américain souhaite que des pays non signataires et non des moindres, comme la Chine ou la Corée du Sud, rejoignent le partenariat.

Cet accord pourrait aussi servir d'exemple pour l'autre accord de libre-échange actuellement en discussion avec les Européens.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.