Accéder au contenu principal
Economie

Le FMI prévoit un nouveau coup de frein sur la croissance mondiale

La présidente du Fonds monétaire international Christine Lagarde, le 30 septembre 2015 à Washington.
La présidente du Fonds monétaire international Christine Lagarde, le 30 septembre 2015 à Washington. REUTERS/Carlos Barria
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une nouvelle fois, le Fonds monétaire international a abaissé mardi ses prévisions de croissance économique mondiale pour 2015 et 2016. La faute au ralentissement chinois et à la dégradation de l’économie des autres grands pays émergents.

Publicité

La croissance du produit intérieur brut de la planète dépassera à peine 3% cette année et sera de 3,6% l’an prochain. À chaque fois, c'est un repli de deux dixièmes de point par rapport aux estimations de l’été dernier.

L’économie mondiale sera surtout pénalisée par le ralentissement chinois. Le FMI prévoit pour l’Empire du Milieu une croissance de 6,3 % en 2016, la plus faible depuis 25 ans. La Chine consommera donc moins, ce qui punira les pays émergents et en développement dont l’économie dépend de l’exportation des matières premières.

Un autre péril commun s’annonce pour ces Etats. Le prochain changement de politique monétaire aux Etats-Unis va accélérer la fuite des capitaux, ce qui provoquera une baisse des investissements. La facture s'annonce surtout salée pour le Brésil, dont la récession devrait être deux fois plus forte que prévu cette année.

Le FMI maintient en revanche quasi inchangées ses prévisions dans la zone euro, mais il met en garde contre les conséquences que peut avoir la crise grecque et l’impact économique de la crise des réfugiés en Europe.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.