France / Areva

France: Areva va licencier 2700 salariés

Areva, l’ancien fleuron du nucléaire français, est aujourd'hui au bord de la faillite.
Areva, l’ancien fleuron du nucléaire français, est aujourd'hui au bord de la faillite. AFP PHOTO BERTRAND GUAY

C’est officiel, 2700 salariés d’Areva devront quitter l’entreprise, conformément à l’objectif de 3 000 à 4 000 suppressions qui concernent la France.

Publicité

Ces prévisions prennent en compte des départs déjà enregistrés depuis le début d’année, hors plan de restructuration, déclare la direction du groupe.

Areva, qui emploie 44 000 salariés dont les deux tiers en France, s’est engagée à ne procéder à aucun départ contraint. Selon la CGT et FO, un tiers des licenciements annoncés concernent Areva NP, une entité qui regroupe l’activité réacteurs, rachetée par EDF.

D’autres activités sont également touchées, comme le combustible et le traitement-recyclage, Areva NC ; l’enrichissement de l’uranium rediff-production ou son extraction Areva Mines.

Le document de 800 pages, remis au Comité central d’entreprise (CCE), détaille les prévisions de suppressions site par site, mais reste à décortiquer par les syndicats, lors d’un CCE prévu les 3 et 4 novembre prochains.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail